billet de Florestan:

La Normandie est terre de France et ne saurait être fondamentalement autre chose au point de manquer totalement d'imagination en matière d'élection présidentielle, l'élection la plus nationale qui soit...

Les excellents Jérôme Sainte-Marie et Christophe Guilluy ont parfaitement raison: le premier tour de l'élection présidentielle française est le résultat d'une pure lutte des classes qui s'inscrit sur les territoires. D'un côté, le bloc élitaire urbain et progressiste socialement très homogène de ceux qui gagnent plus de 3000 euros par mois rejoint par les gros bataillons des maisons de retraite qui ont voté pour le candidat BMFTV de la Peur. De l'autre, le bloc populaire des salariés, des employés et des ouvriers de la ruralité périphérique qui ont fait le choix d'un vote utile pour Marine Le Pen dès le premier tour.

Une majorité populaire mais encore politiquement divisée contre la minorité élitaire progressiste, tel est le nouveau clivage: avec moins de 5% des suffrages, les vieux partis de gauche et de droite qui ont gouverné la France devenue ce bateau devenu ivre, sont morts...

La Normandie ne fait pas exception: les élites progressistes urbaines ont voté Macron jusqu'à 20 heures dans les grandes villes avec le vote utile de gauche pour Mélenchon aux fesses (notamment à Rouen) et les classes moyennes ou populaires de la Normandie périphérique rurale ont voté massivement pour Marine Le Pen. Le vote pour un Eric Zemmour trop identitaire et intellectuel, trop marqué par toutes les vérités qui dérangent (les lanceurs d'alerte ne devraient pas faire de politique) n'a attiré que 5,5% des électeurs normands soit moins que la moyenne nationale réalisée par le néo-politique Zemmour.

FRACTURE SOCIALE ET TERRITORIALE

Bref! la Normandie des villes a voté Macron et celle des champs a voté Le Pen. Sans imagination et selon les intérêts immédiats de chaque clientèle politicienne sur fond d'urgence et d'inquiétude pour le pouvoir d'achat. Pour l'avenir de la France ou de la Normandie, d'ailleurs, on repassera. On repassera lorsque le péril sera vraiment au seuil de toutes les demeures.


 Les résultats complets en Normandie grâce à la base de données fournie par Tendance Ouest:

https://elections.tendanceouest.com/presidentielle/2022/region/28/normandie/

Manche:

EM: 34,5 %

LE PEN: 24,5%

https://elections.tendanceouest.com/presidentielle/2022/departement/50/manche/

Dans la Manche, manifestement, les petits vieux qui ont peur, ont fait la différence...

Eure:

LE PEN: 32,3%

EM: 26%

Dans l'Eure, sans surprise, la Normandie périphérique rurale a massivement voté pour ses intérêts de classe... Pour rependre le mot d'Hervé Morin depuis sa commune d'Epaignes: "c'est le vote Gilet Jaunes qui s'est exprimé".

https://elections.tendanceouest.com/presidentielle/2022/departement/27/eure/

Calvados:

EM: 31,1%

LE PEN: 23,7%

Le Calvados a voté dans la moyenne française avec une surcôte en faveur de Macron: le poids relatif de la bourgeoisie de l'agglomération caennaise a joué en faveur de Macron suivi par le vote utile à gauche pour Mélenchon donné à 19%. Ailleurs, l'effet "maison de retraite qui regarde la télé" a joué aussi... En revanche, au delà de l'agglomération caennaise, les Normands du Calvados ont plutôt voté Le Pen: sans surprise!

https://elections.tendanceouest.com/presidentielle/2022/departement/14/calvados/

Seine-maritime:

Capture d’écran du 2022-04-11 10-59-12

EM: 27,9%

LE PEN: 27,6%

Vote de classe chimiquement pur en Seine-maritime!

Avec une égalité quasi parfaite entre Normands des villes (les Rouennais notamment) qui ont voté pour le progressiste Macron avec la gauche utile de Mélenchon placée au niveau de sa moyenne nationale et les Normands des champs qui ont fait bloc derrière Marine Le Pen. Le résultat de la Seine-maritime peut valoir de test national quant à l'incertitude qui pourrait dominer les résultats du second tour, le 24 avril prochain car la seule réserve de voix d'Emmanuel Macron se trouve dans un électorat urbain de gauche écoeurée par le bilan d'Emmanuel Macron...

A NOTER, cependant, que les diasporas des quartiers populaires du Havre et de Rouen ont voté massivement pour Mélenchon qui arrive d'ailleurs en tête dans les communes concernées: il est probable que ce vote "exogène" pro-Mélenchon se reportera tout aussi massivement vers Macron, le candidat "de la diversité" le 24 avril prochain.

https://elections.tendanceouest.com/presidentielle/2022/departement/76/seine-maritime/

Orne:

EM: 30,4%

LE PEN: 27,6%

https://elections.tendanceouest.com/presidentielle/2022/departement/61/orne/

Dans ce département à la fois très rural et à la population plutôt âgée, l'effet "petit vieux qui a peur" a joué pleinement pour Macron tout comme l'effet "Marine bouclier social du peuple".


 Hervé Morin lâche l'affaire Pécresse: la Normandie devrait être sa seule certitude !

https://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/presidentielle-echec-de-la-droite-pour-herve-morin-d-abord-la-defaite-de-valerie-pecresse-474cd1ee-b8f5-11ec-bd14-a849d20f46a4

Présidentielle. Échec de la droite : pour Hervé Morin, « d’abord la défaite de Valérie Pécresse »

Hervé Morin, président de la Région Normandie et des Centristes, réagit aux résultats du premier tour de l’élection présidentielle du dimanche 10 avril 2022. Pour lui, la défaite de la candidate des Républicains est plus « la défaite de Valérie Pécresse que celle du parti ». Il faisait partie de son équipe de campagne.

Une défaite historique : la candidate des Républicains, Valérie Pécresse n’obtiendrait que quelque 5 % des suffrages du premier tour de l’élection présidentielle, selon les premières estimations de ce dimanche 10 avril 2022.

« Nous n’avons pas réussi à convaincre »

« Nous n’avons pas réussi à nous faire entendre, nous n’avons pas réussi à convaincre sur la qualité de notre programme » , réagit Hervé Morin, président de la Région Normandie, président des Centristes.

Membre de l’équipe de campagne de la candidate, il avait perdu en conviction ces dernières semaines, et considère finalement ce dimanche soir que l’échec de la droite « est plus la défaite de Valérie Pécresse que celle des Républicains »

« Le vote des Gilets jaunes »

« Les Français n’ont pas écouté ce qu’on proposait, poursuit Hervé Morin. Six votes sur dix sont des votes d’extrême droite ou d’extrême gauche. Cela montre le délabrement dans lequel nous sommes. C’est un vote Gilets jaunes qui s’est exprimé. »

Il votera Emmanuel Macron

Comme en 2017, Hervé Morin votera pour Emmanuel Macron au second tour. « Je l’ai beaucoup critiqué, sur bien des aspects au cours du premier mandat. Mais Marine Le Pen, ce serait le chaos. »

Commentaire de Florestan:

Et si c'était, justement, l'inverse ?


 Quelles seraient les conséquences possibles pour l'avenir de la Normandie de cette élection présidentielle?

Lire, ci-après, l'analyse désolée et consternante proposée par Bertrand Tierce dans la dernière édition de sa Chronique de Normandie (n°744, avril 2022)

Capture d’écran du 2022-04-11 10-20-25

Capture d’écran du 2022-04-11 10-20-58


 Commentaire de Florestan:

Nous le redisons. La SEULE CERTITUDE c'est la Normandie pilotée par Hervé Morin avec pour enjeu sinon défi immédiat: reprendre le contrôle de la vallée de la Seine, épine dorsale de la Normandie.