31 août 2022

Rentrée politique d'Hervé MORIN plus que jamais Normand et Girondin: "Si la Normandie était autonome..."

Avant la "fête de la Pomme" prévue ce 4 septembre 2022 dans le verger du manoir de la Fortière à Epreville-en-Lieuvin, Hervé Morin, le président de la Normandie, faisait sa rentrée médiatique à l'occasion d'un entretien accordé aux journalistes d'Actu.fr du groupe Publihebdos-Ouest-France.  Un entretien tonique et rassurant, comme on va le voir, sur les convictions authentiquement normandes et régionalistes de notre président de région: malgré tout! cela fait plaisir surtout lorsqu'on apprend que Hervé Morin est en train... [Lire la suite]
26 avril 2022

Question urgente dont tout le monde se fout ou presque: la Normandie serait-elle en... panne?

Pas seulement en "mode pause" comme l'affirme avec sa lucidité habituelle l'excellent Bertrand Tierce, observateur historique de la vie publique et institutionnelle normande dans la dernière édition de sa "Chronique de Normandie" (n°745) mais réellement en panne car le couple Etat-Région ne fonctionne pas. Non pas à cause de la région dont le projet pro-actif normand est porté avec volontarisme par Hervé Morin qui revient enfin sur son terrain normand après une expérience amère suit à un accident industriel politique en région... [Lire la suite]
01 avril 2022

La dernière leçon de géographie du professeur Armand Frémont (1933 - 2019)

Dans la perspective du grand colloque d'hommage qui lui sera enfin consacré les 20 et 21 juin prochain à l'Université de Caen, un important volume vient de paraître aux éditions de l'Université de Caen (Maison de la Recherche en Sciences Humaines) qui rassemble les textes des auteurs et contributeurs inscrits au colloque. Armand Frémont eut une longue et riche carrière de professeur de géographie dans l'université française et il fut aussi un haut-fonctionnaire apprécié dans l'administration de l'Education Nationale en tant que... [Lire la suite]
22 mars 2022

Autonomie régionale: après le tour de la Corse, la Bretagne... Etc. Macron a-t-il ouvert la boîte de Pandore?

Sur la question très sensible de l'autonomie régionale que bien peu de personnes comprennent faute que cette question ne soit prise au sérieux, le gouvernement Macron-Castex a cédé à sa pente naturelle: être fort avec ceux qui ont la faiblesse de respecter les lois et les institutions de la République française et d'être faible avec ceux qui s'autorisent l'usage de la force et de la violence pour parvenir à leurs fins... Après la Corse, la Bretagne... La boîte de Pandore du régionalisme nationalitaire ou séparatiste semble ouverte... [Lire la suite]
13 mars 2022

Décentralisation: le candidat Eric Zemmour ressort l'idée du conseiller territorial cher à Nicolas Sarkozy.

Billet de Florestan: La campagne des élections présidentielles est réduite à sa plus simple expression: un pugilat permanent et un débat d'idées quasi inexistant même si l'éléphant de l'avenir même de la France a été placé au beau milieu du salon du confort intellectuel médiatique par le candidat Zemmour. Néanmoins, de nombreux angles morts demeurent dans cette campagne écrasée par le surplomb de notre Prince-président qui refuse, pour l'instant, de justifier son bilan plutôt calamiteux devant le peuple français dans le cadre du... [Lire la suite]
05 janvier 2022

CAEN 18 JANVIER 2022: Conférence sur l'intelligence Economique Territoriale à l'université populaire.

La rédaction de "Sire de Sei" a le plaisir de vous convier à l'événement public suivant qui participe du débat public régional normand (ou, du moins, ce qu'il en reste...) sur un sujet d'intérêt général qui importe pour l'avenir de notre région et de notre pays: Il n'y a pas que le délire politico-médiatico-sanitaire actuel! Il y a aussi et surtout, l'avenir économique et industriel de nos territoires, a fortiori, en Normandie, la région française la plus concernée par l'industrie avec 25% du PIB régional qui se fait dans l'économie... [Lire la suite]
14 décembre 2021

Autonomie régionale ou démagogie irresponsable? L'humeur d'Eric Valin

  L'autonomie est-elle une perversion des institutions ?   Suite aux incidents provoqués par des agitateurs professionnels en Guadeloupe sous prétexte de refus de vaccination anti-covid, le gouvernement a proposé plus d'autonomie pour cette île où les indépendantistes, comme en Nouvelle Calédonie, ont autant une motivation discutable qu'une exacerbation de revendications légitimes par une puissance étrangère.  Commençons par ce qui fâche pour éliminer ces sujets avant de passer à une analyse du système. ... [Lire la suite]
13 décembre 2021

Décentralisation d'outre mer... outre passée: la Nouvelle-Calédonie restera française mais il faut tout reconstruire!

Billet de Florestan: Personne n'en a vraiment parlé dans les grands médias parisiens... La Nouvelle-Calédonie a finalement dit oui à la France à 96% ... Mais au prix d'une forte abstention: le statut provisoire ouvert en 1998 par les accords de Nouméa tombe. Il faut donc reconstruire le lien institutionnel et politique qui doit unir la France et la Nouvelle-Calédonie: une tâche qui incombera au prochain président de la République... Un boulot qui risque de dépasser notre cher Emmanuel Micron! Dans la discrétion... [Lire la suite]
01 novembre 2021

Pêche post-Brexit: la subsidiarité régionale battue en brêche par la bêtise chauvine nationale...

Billet de Florestan: En marge de la dernière réunion du G20 à Rome, Emmanuel MACRON et Boris JOHNSSON se sont retrouvés pour une discussion franche sur tous les contentieux qui égratignent comme jamais notre séculaire "entente cordiale" entre la France et le Royaume-Uni. Parmi ces sujets, il y a, bien entendu, celui de l'organisation de la pêche dans la Manche après le Brexit dans le cadre du nouvel accord de libre-échange liant le Royaume-Uni à ce qui reste de l'Union européenne, accord négocié, côté européen, par un certain...... [Lire la suite]
Posté par Florestan2021 à 15:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 octobre 2021

Jean CASTEX ou le jacobinisme techno-parisien financier bête et méchant!

L'année 2022 n'échappera pas au bilan consternant d'Emmanuel Macron en matière de décentralisation depuis 2017: cinq années de recentralisation, de mépris, d'infantilisation mais aussi de méfiance, malgré la promesse inaugurale d'un candidat Macron annonçant un nouveau "pacte girondin": quelle méprise! Quel mépris! Une fois de plus, l'empoignade entre l'Etat central et des régions que l'actuel chef de l'Etat juge trop grandes et artificielles (sur ce point on ne lui donnera pas tort... sauf pour le cas normand) se fait sur une... [Lire la suite]