Billet de Florestan:

Il faut appuyer le rejet de ces horribles moulins industriels inutiles par nos concitoyens du Bessin trahis par des élus locaux sans scrupules tentés par la corruption de promoteurs éoliens sans vergogne.

Sur les plages du Bessin, devant l'horizon marin ou dans l'arrière pays, les paysages sont encore magnifiques. Les glorieux souvenirs de l'été 1944 sont encore là, mais n'oublions pas les inestimables souvenirs architecturaux de l'épopée de la Normandie médiévale, du XI au XIVème siècle sans oublier l'élégance des manoirs des XVIIe et XVIIIe siècles qui témoignent d'un terroir qui disposait de toutes les richesses.

En 2010, alors qu'on discutait déjà dans un énième débat public sur l'utilité d'implanter un parc éolien au large des plages du Débarquement, je me souviens d'une conversation sur le trottoir pendant la pause clope entre deux réunions dans la salle polyvalente. Deux jeunes encravatés avaient cet échange animé:
  "-Je pense qu'on ne le verra jamais sortir, le schéma régional éolien!
  - Je te trouve pessimiste. On finira par les avoir à l'usure tous ces petits vieux défenseurs des vieilles pierres.
  - T'oublies un truc: y a des châteaux et des églises partout ici."
Plus de dix ans plus tard, nous en sommes toujours au même point. Enfin presque! Car aujourd'hui, alors que les factures d'électricité vont s'envoler de 70% ou plus pour tous petits artisans et commerçants condamnant, peut-être, des centaines de boulangeries à la fermeture après janvier prochain, le grand public commence à comprendre que la crise énergétique inédite dans laquelle nous nous débattons désormais résulte moins de la guerre en Ukraine que de choix idéologiques, politiques ou industriels parfaitement ineptes:
Il y a dix ans, certains s'opposaient aux éoliennes car ils trouvaient ça moche dans le paysage normand et on pouvait se permettre de se gausser d'eux en les faisant passer pour d'affreux jobards compassés nostalgiques de l'Ancien régime. Mais aujourd'hui, tout le monde sait, sauf ceux qui ont vendu leur conscience ou leur intelligence, que les éoliennes ne sont d'aucune utilité et que leur coûteux déploiement est, probablement, la principale cause de la crise énergétique dans laquelle nous sommes.
Une pétition est donc à signer contre le projet d'implanter un parc d'éoliennes géantes dans ce qui reste l'une des plus beaux panoramas de la campagne normande: à savoir la plaine de Meuvaines, en arrière des falaises d'Arromanches et de la plage de Saint-Cosme-de-Fresné et d'Asnelles...

proxy-image

proxy-image


Sanctuarisons les plages de Débarquement de toute implantation d'éoliennes !

"Ne laissons pas s'installer un parc d'éoliennes si proche des plages du Débarquement" titrait une tribune publiée dans le Figaro et signée par Léon Gautier, le dernier vétéran du Commando Kieffer qui débarqua sur les plages de Normandie le 6 juin 1944, et trois personnalités profondément attachées à la préservation des lieux de mémoire du Débarquement.

Un parc d'éoliennes de 150 mètres de haut sur la commune du Manoir (14) est censé se dresser à 800 mètres du premier cimetière du Débarquement c’est-à-dire là où rien ne devrait tourmenter le souvenir de ceux qui sont venus libérer la France de 4 années d'occupation nazie.

Si ce projet de la société VENSOLAIR, filiale de la Compagnie Nationale du Rhône, et de la commune du Manoir (14) venait à se concrétiser, il ne ferait qu’ouvrir la porte à d’autres projets actuellement en gestation et prévus, eux aussi, à proximité de ces lieux de mémoire.

Imaginez le ridicule de commémorations du Débarquement se tenant au pied de gigantesques éoliennes !

Mais surtout, en laissant s’installer ces éoliennes, nous ferions preuve d’un grand irrespect envers ces milliers de soldats qui sont venus nous libérer et qui sont enterrés loin de chez eux.

Si comme Léon Gautier et tant d'autres vous souhaitez que ces lieux soient préservés de tout développement anarchique d'éoliennes terrestres alors signez cette pétition pour sanctuariser les lieux de mémoire du Débarquement.

Article du Figaro "Ne laissons pas installer un parc d'éoliennes à côté des plages du Débarquement !