Billet de Florestan:

Alors que nos soi-disant élites pensent à l'envers, que le bon sens devient suspect, que certaines évidences sont niées, que le réel offre un démenti permanent à leurs rêveries toxiques...

Alors que la culture officielle subventionnée française ne nous offre que du vide conceptuel ou le catéchisme progressiste du politiquement correct, alors que la culture industrielle commerciale occidentale américaine nous impose la réplication de la même médiocrité d'un bout à l'autre de la planète, la société civile française survit et se défend contre cet empire délétère qui est celui d'un certain nihilisme en proposant, non sans courage et avec les moyens du bord, des initiatives associatives et privées de plus en plus nombreuses pour reprendre pied sur une place essentielle: celui de la culture qui donne du sens à nos âmes personnelles tout en redonnant du sens à une âme collective en renouant le fil coupé par le nihilisme déconstructeur surtout destructeur du progressisme post-moderne qu'infligent à leurs populations des élites occidentales décadentes. 

Ce fil renoué par ces heureuses initiatives de résistance au nihilisme institutionnel qui se multiplient un peu partout en France est celui de l'enracinement dans nos héritages et patrimoines culturels et spirituels afin que le fond et la forme soient enfin réunis et que les harmonies permettant la vraie beauté et la vraie vérité réapparaissent enfin parmi nous et en nous...

(20+) Facebook

Dans ce mouvement salutaire de contre-culture qui résiste à la propagande culturelle officielle, la musique dans les festivals de l'été joue un grand rôle: cette musique enracinée dans nos patrimoines est celle que l'on qualifiait autrefois de "grande" musique ou de musique savante "classique" (celle qui est suffisamment belle et intelligente pour être digne d'être transmise aux enfants des classes d'école). C'est aussi la musique traditionnelle de nos régions et de nos provinces...

La musique est cet art au pouvoir merveilleux qui par les oreilles permet un contact direct avec notre âme et ses émotions: c'est pourquoi, un combat contre-culturel contre le nihilisme ambiant passe de façon privilégié par la musique a fortiori, lorsqu'il s'agit de présenter à un public populaire français déraciné et acculturé les beautés du patrimoine musical européen qui, pour sa partie la plus ancienne (avant le XVIIIe siècle), est largement le fruit de nos héritages religieux chrétiens (catholicisme romain et réformes protestantes) sans même parler des références culturelles à l'antiquité gréco-romaine qui a nourri l'essor de notre  patrimoine théâtral musical européen (opéra).

Pour toutes ces raisons, la 7ème édition du festival "Mission on the Roc" proposé par une équipe de prêtres catholiques depuis l'église Notre-Dame-du-cap-Lihou de Granville du 28 juillet au 15 août 2022, a décidé, non sans courage idéologique, d'assumer le lien sinon l'harmonie irréfragable entre le patrimoine musical européen et sa racine religieuse et spirituelle chrétienne car on ne saurait apprécier véritablement un bon pain tout en refusant, avec dédain ou mépris, d'en connaître le boulanger et sa farine.

Ce festival granvillais assume donc son enracinement dans la spiritualité chrétienne catholique en entremêlant concerts, conférences et exposition artistique. Mais il assume, aussi, son enracinement normand en proposant, en guise d'ouverture, un spectacle au château de Chanteloup (à une dizaine de kilomètres au nord de Granville) consacré à l'épopée historique de notre région avec plusieurs dizaines de bénévoles dans le cadre architectural d'une vieille forteresse normande:

OIP

A petite échelle, avec le concours des forces locales, cette proposition d'éducation populaire par l'histoire régionale (histoire publique) s'inspire de l'une des réussites les plus éclatantes de cette contre culture issue d'initiatives privées et associatives en lutte contre le nihilisme de notre époque: on évoque, bien entendu, le magnifique exemple vendéen du Puy-du-Fou qu'il faudrait importer enfin en Normandie car la noble matière normande pourrait s'y prêter à merveille...

Mais en attendant que cette belle idée se réalise enfin en Normandie, on vous invite à faire un tour aux concerts, conférences, spectacles et expositions proposés par le festival "Mission on the Roc" de Granville organisé avec le concours d'AUCUNE SUBVENTION PUBLIQUE ...

Programme (festival-mission-on-the-roc.com)

b7f394_9b293c6d5e1b42c29d328d97efd3fa63_mv2

"Revivez les grandes heures de la Normandie dans une magnifique fresque historique mise en scène avec plus de 50 figurants et artistes, musiciens et danseurs costumés. Ils vous feront revivre les épisodes les plus marquants de l’histoire de la Normandie dans le cadre magnifique du Château de Chanteloup : de la naissance de la Normandie en 911 jusqu’à la libération de 1944 en passant par la guerre de Cent ans ou les troubles révolutionnaires. Une extraordinaire épopée !"

Un événement familial et tout public à ne manquer sous aucun prétexte !