Les perspectives à moyen terme pour l'économie régionale normande tendent à s'assombrir en raison d'une conjoncture politique, financière et énergétique de plus en plus incertaine. Il est donc indispensable d'avoir le concours de puissants investissements d'intérêt général que seul l'Etat pourrait prendre en charge notamment sur la question de la préparation de la transition énergétique: on pense immédiatement au projet d'implanter deux EPR sur le site de la centrale nucléaire de Penly, projet gigantesque qui semble plus pertinent que de compliquer la vie des pêcheurs normands en piquant la mer d'éoliennes...

Penly_nuclear_power_plant_-_aerial_view

Problème: la Normandie et sa vallée de la Seine n'ont pas l'air de beaucoup intéresser l'actuel pouvoir à l'Elysée car Emmanuel Macron est un néo-saint-simonien jacobin qui se méfie de la décentralisation régionale.

C'est ainsi que pour la Normandie, il n'y a toujours pas de contrat de plan régional ou interrégional (pour la vallée de la Seine) validé ou signé entre le conseil régional et l'Etat: à qui la faute?

Les investissements et les projets doivent être lancés avant que les inquiétudes actuelles ne se transforment en véritable crise: une crise qui pourrait être mondiale...

https://www.gazettenormandie.fr/article/les-crises-se-superposent-il-faut-aujourd-hui-envisager-de-les-gerer-dans-la-duree

« Les crises se superposent, il faut aujourd’hui envisager de les gérer dans la durée »

 

La CCI Rouen métropole a réalisé un bilan de la situation économique en 2021 sur son territoire et dressé les perspectives 2022.