Nous n'avions eu de cesse d'alerter sur la question urgente du pilotage politique de l'enjeu de l'Axe Seine qui constitue la colonne vertébrale de la Normandie et qui en justifie l'intérêt national...

1

Château-Gaillard dominant la Seine aux Andelys: le verrou normand sur la Seine est plus que jamais... en ruines!

Sans reprendre ici tous les billets que nous avions publié sur l'Etoile de Normandie, on vous remettra en mémoire celui-ci:

http://normandie.canalblog.com/archives/2021/02/06/38800909.html

Celui-là:

"Ich bin nicht ein Sequaner..."

http://normandie.canalblog.com/archives/2015/03/01/31621690.html

Et surtout celui-là qui évoque, à juste titre, le risque que nous ayons... la "Morindie" d'un côté et "l'Axe Seine des félons" de l'autre:

http://normandie.canalblog.com/archives/2021/07/07/39048208.html

A l'occasion de la signature avec l'Etat d'un Contrat de Relance et de Transition Ecologique (CRTE) entre les "métropoles" du Havre, Rouen et Paris pour la vallée de la Seine d'un montant annoncé d'un milliard d'euros et ce, sans attendre la signature du Contrat de Plan Inter-régional avec la Normandie et l'Ile-de-France (CPIER) qui a, pourtant, les mêmes objectifs, le risque est grand, avec la complicité d'une actuelle majorité gouvernementale méfiante à l'égard des pouvoirs régionaux issus de la réforme de 2015, de voir apparaître, au coeur de la Normandie réunifiée de nouveaux et inquiétants ferments de division.

A la lecture de la dernière édition disponible de la Chronique de Normandie, proposée par Bertrand Tierce (n°703, Juillet 2021) on a le droit de s'en inquiéter vivement!

Capture d’écran du 2021-07-28 00-07-12


 

Commentaire de Florestan:

Alors qu'Hervé Morin le normand va se consacrer entièrement à la Normandie pendant les six prochaines années, on ne saurait en dire de même de Madame Pécresse, plus que jamais présidente de la région "Petite France" (signification étymologique du nom d'Ile-de-France) pour caresser le vain espoir de présider, un jour, la Grande France.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/07/22/valerie-pecresse-annonce-sa-candidature-a-la-presidentielle_6089204_823448.html

Avec deux présidents de région (LR) à vouloir sa place après avril prochain, l'actuel locataire de l'Elysée risque de se montrer guère aimable à l'égard du pouvoir régional: le contrat de plan pour la vallée de la Seine risque de demeurer longtemps dans les limbes et Hervé Morin risque de se retrouver bien seul à défendre et promouvoir la Normandie...

Comme d'habitude!