30 septembre 2022

L'humeur de Barreau: quelques nouvelles du PLOUKISTAN normand. Les horsains aiment la Normandie: C'est au moins ça!

L'humeur de Barreau: Quand Ouest (F)rance rencontre des normands devenus bobos parisiens et qui décident de revenir en Normandie...http://www.ouest-france.fr/normandie/manche/ils-ont-quitte-paris-et-poursuivent-leur-carriere-en-normandie-7946218‌Madame déclare qu'elle souhaitait se faire « une expérience professionnelle solide à Paris » et sans avouer vraiment que la carrière à Paris, c'était aussi pour faire du fric et qu’aller à la capitale, ça a autrement plus de classe que de rester au pays où ça sent la... [Lire la suite]
18 septembre 2022

La Normandie... Future Côte d'Azur des Parisiens?

En 1829, les premiers bains de mer démarraient sur la plage de Granville à usage thérapeutique tandis qu'en 1830 la plage de Dieppe recevait la jeune Reine d'Angleterre Victoria ainsi que toute la cour royale: A cette époque, les plages normandes étaient fréquentées par tout le Gotha européen. On pensera aussi à la station de Deauville fondée par le duc de Morny: un âge d'or du tourisme balnéaire normand s'ouvre alors des années 1860 à 1914, un tourisme plutôt huppé car c'est toute l'élite parisienne de la politique, des affaires et... [Lire la suite]
26 août 2022

REVUE DE PRESSE NORMANDE au 26 août 2022

REVUE DE PRESSE NORMANDE au 26 août 2022  C'est bientôt la rentrée et la rentrée normande n'a pas son marronnier mais son pommier... Le programme:   9h30 : Accueil café   9h50 : Mot d’accueil par Catherine Morin-Desailly, Présidente de la commission «culture, tourisme et attractivité du territoire» de la Région Normandie et David Margueritte, Vice-Président de la Région Normandie et Président du groupe «La Normandie Conquérante»   10h00 : première table-ronde animée par... [Lire la suite]
17 août 2022

Projet "hommage aux Héros de l'été 1944": les Normands vont enfin pouvoir donner leur avis!

Projet d'histoire publique "hommage aux héros" de l'été 1944 à Carentan: Les Normands vont enfin pouvoir s'exprimer sur ce projet dans le cadre d'un débat public qui va prendre le temps nécessaire de donner les informations justes et vraies qui concernent ce projet (car on continue d'en dire n'importe quoi comme on le verra à la fin de ce billet) afin que les Normands se fassent, enfin, une opinion libre et éclairée sur ce projet qui, il faut bien le dire, a été, dès le départ, maladroitement présenté quitte à laisser le champ libre... [Lire la suite]
16 août 2022

L'humeur de Barreau: Dieu est-il breton?

L'humeur de Barreau: Je n'ai pas pu lire l'article en entier car il faut être abonné,  mais les premières lignes sont dignes de ce quotidien encore plus intégriste que Ouest- (F)Rance: Le Télégramme... "Dans le quartier Saint-François, on peut toujours humer l’odeur de beurre salé et de sarrasin dans les nombreuses crêperies où l’on ne sert que le meilleur cidre, importé d’Armorique… On peut dire que les Bretons du Havre ont de la constance puisqu’on les retrouve dès les origines de la ville." Les Normands étaient,... [Lire la suite]
Posté par Florestan2021 à 11:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
14 août 2022

Le conflit russo-ukrainien dans un éditorial du Courrier Cauchois : un des rares exemples de hauteur de vue...

     Votre serviteur vient seulement d'avoir accès à un article paru fin mai dans un média normand qui se démarque des "merdias" occupant les créneaux horaires (*)et les pages envahis de grossière propagande alimentée par "la voix de son maître" (pardon M. Marconi)... En voici la copie :      Outre qu'il comprend une référence historique à l'histoire anglo-franco-normande, ce billet de Vilère fait preuve d'une subtilité devenue rare par les temps qui courent...      Ce... [Lire la suite]
Posté par Florestan2021 à 10:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 décembre 2021

Enfin! des émojis qui évoquent notre Normandie créés par un communicant caennais...

Le sentiment d'appartenance à un territoire voire à une fierté locale ou régionale enracinée est un besoin qui monte face à la désintégration et face à la liquidation anthropologique véhiculées par un progressisme médiatiquement et politiquement dominant qui devient de plus en plus militant et autoritaire. Pour partager cette fierté territoriale dans l'espace numérique des réseaux sociaux, on utilise des "émojis" qui sont des petits signes mobiles ludiques à l'esthétique enfantine qui permettent d'indiquer son humeur. Depuis quelques... [Lire la suite]
07 décembre 2021

Au château de Bénouville, 4 décembre 2021: célébration de Gustave Flaubert, grand écrivain normand...

Samedi 4 décembre dernier à 15h, dans le cadre de l'Institut Européen des Jardins & Paysages, installé au château de Bénouville, la prestigieuse Académie des sciences, arts et belles lettres de Caen a remis son prix littéraire 2021 à l'écrivain normand Alexandre Postel, auteur de "Un automne de Flaubert", une fiction bien inspirée s'appuyant sur un événement de la vie intime de notre grand écrivain normand obsédé par la perfection littéraire et stylistique au point de traverser une crise profonde de lucidité mélancolique, non pas... [Lire la suite]
04 décembre 2021

Jean-Baptiste Gastinne, le brave bosco qui tient bon l'amarre qui retient le paquebot du Havre à la... Normandie!

Billet de Florestan: Jean-Baptiste Gastinne est un horsain parisien devenu havrais et normand. Il met ses pas dans ceux de Bernardin de Saint-Pierre et d'Armand Frémont... Voici un beau livre à offrir pour une Noué normande à vos amis et proches... Jean-Baptiste Gastinne, professeur d'histoire-géographie, élu municipal du Havre et vice-président en charge des transports au conseil régional de Normandie, vient de commettre, justement, un petit livre plaisant sur un transport amoureux: Il y déclare sa flamme pour la ville et le port... [Lire la suite]
03 décembre 2021

Concours Miss France à Caen: combien coûte ce comice agricole destiné à faire "rayonner" une ville normande sur TF1?

Billet de Florestan: "C'est bon, c'est normal. C'est normand." (Seconde édition, édition caennaise...) Alors qu'à Rouen, l'écolo-socialiste local surfe maladroitement sur la vague "woke" venue des Etats-Unis dans sa tentative de remplacer une figure patriarcale du mâle blanc dominant par une militante féministe controversée, à Caen, nous avons droit à la caricature inverse, à savoir que l'ancienne abbaye royale bénédictine Saint-Etienne qui fait office d'hôtel-de-ville depuis les années 1960 va recevoir le 11 décembre prochain les... [Lire la suite]