18 septembre 2022

La Normandie... Future Côte d'Azur des Parisiens?

En 1829, les premiers bains de mer démarraient sur la plage de Granville à usage thérapeutique tandis qu'en 1830 la plage de Dieppe recevait la jeune Reine d'Angleterre Victoria ainsi que toute la cour royale: A cette époque, les plages normandes étaient fréquentées par tout le Gotha européen. On pensera aussi à la station de Deauville fondée par le duc de Morny: un âge d'or du tourisme balnéaire normand s'ouvre alors des années 1860 à 1914, un tourisme plutôt huppé car c'est toute l'élite parisienne de la politique, des affaires et... [Lire la suite]
16 septembre 2022

REVUE DE PRESSE NORMANDE au 16 septembre 2022

A Rouen, comme ailleurs, l'idéologie ne saurait s'accorder au réel... La zone à faible émission qui exclue de fait, socialement, une partie de la population fait l'objet de toutes les critiques et divise un exécutif métropolitain soi-disant de "gauche": https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/metropole-de-rouen-la-zone-a-faibles-emissions-zfe-terrain-de-de-fortes-crispations-2444982.html Pendant ce temps-là, ledit exécutif présidé par le Nouveau Maître de Rouen préfère... déblatérer: La Métropole... [Lire la suite]
03 septembre 2022

Eté 2022 en Normandie: une saison estivale exceptionnelle...

La Normandie, côte d'Azur du Nord avec tous les avantages de la côte d'Azur... sans les inconvénients! L'été ensoleillé sinon caniculaire de l'année 2022 a permis aux professionnels du tourisme normand de bénéficier d'une saison exceptionnelle qui a permis d'effacer le souvenir mucre de l'été 2021 et le souvenir Knock de l'été 2020 avec ses masques, ses ausweiss sanitaires ou ses "plages actives". Enfin, l'été normand fut, pour reprendre trois jolis mots précieux et rares tirés de la plume de notre cher Barbey... Alliciant de... [Lire la suite]
Posté par Florestan2021 à 21:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 août 2022

CAROLLES: Le dernier château de la saison estivale avant la rentrée...

Dernière carte postale des vacances passées cette année sur ce littoral normand enchanteur du côté de Granville: Cette année, le château de sable était plutôt de style féérique... Contre-jour.  Un château de Louis II roi de Bavière dans son écrin  de montagne...  Nous remercions Gérard Van der Maaden, un sympathique touriste hollandais visitant avec sa petite famille notre belle Normandie, pour ces prises de vue...
Posté par Florestan2021 à 11:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 juillet 2022

REVUE de presse normande au 26 juillet 2022: "le mauvais temps c'est le temps qui dure trop longtemps."

REVUE DE PRESSE NORMANDE au 26 juillet 2022. "Le mauvais temps c'est le temps qui dure trop longtemps." (proverbe normand) Pour la première fois, peut-être depuis 1976, les cinq départements normands sont placés en état d'alerte sécheresse... https://www.paris-normandie.fr/id328404/article/2022-07-25/secheresse-90-departements-dont-les-5-normands-places-en-etat-dalerte?utm_source=mailing&mgo_eu=b00E80C&mgo_l=84b9db5e-baf1-48f5-9770-babaad5b8b02.2.0&utm_campaign=mediego-matin&utm_medium=email Sécheresse : 90... [Lire la suite]
04 juillet 2022

RIONS UN PEU: Le chauvinisme breton fait la conquête des urgences de l'hôpital de Carhaix !

Billet de Florestan: Face aux excès désopilants du chauvinisme breton, une seule solution normande: en rire! Après la lecture de la dépêche AFP à lire ci-après, on apprend que le chauvinisme breton envoie du monde aux urgences de l'hôpital de Carhaix car l'art millénaire de bâtir, à commencer par dresser un mégalithe vers le ciel, ne s'improvise pas... Mais il y a 4000 ans, du côté de Stonehenge, dans le centre de l'actuelle Angleterre, ils maîtrisaient plutôt bien leur affaire... Et le fait qu'un câble contemporain en acier... [Lire la suite]
01 juillet 2022

Revue de presse normande au 1er juillet 2022

REVUE DE PRESSE NORMANDE au 1er juillet 2022 On commence par l'un de nos coups de gueule qui trouve un certain... écho au sujet du grand port maritime du Havre. La titraille à lire ci-après dans Les Echos, aurait pu être celle d'un billet sur l'Etoile de Normandie ou sur l'actuelle page "Sire de Sei": édifiant! Mais ici pour nous sans surprise... Tant que le jacobinisme bureaucratique parisien  se mêlera de ce qui ne le regarde pas, la mer et les affaires maritimes en l'occurence: vieille histoire d'une relation compliquée du... [Lire la suite]
23 juin 2022

COUTANCES: il n'y a pas que la cathédrale ou le jazz... Il y a aussi l'église Saint-Pierre: un bijou délaissé!

Le patrimoine  historique et architectural de la Normandie est monumental par sa qualité et sa quantité mais il fait peur aux élus locaux car la charge financière de son entretien repose essentiellement sur le conseils municipaux sur fond de désengagement technique et financier des services compétents de l'Etat central du côté de la DRAC, des ABF et de l'inspection générale de Monuments Historiques: Dans ce domaine aussi, la déglingue régalienne se fait tristement sentir et le conseil régional de Normandie peine à prendre... [Lire la suite]
21 juin 2022

GRANVILLE: la promotion immobilière massacre (encore) la Monaco du Nord...

Quel est le point entre un promoteur immobilier et une bombe anglaise de la RAF de l'été 1944? Poser la question c'est, hélas, y répondre. Sauf qu'en 1944 aucune bombe de la RAF ne s'est écrasée sur la ville et le port de Granville, la cité corsaire normande ou la "Monaco du Nord" qui, contrairement à sa rivale malouine rasée par un incendie allemand et par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, a gardé son intégrité, son charme, son authenticité, son âme: sa beauté. En revanche, il y a cette triste engeance du promoteur... [Lire la suite]
09 juin 2022

Vers un centre international du cheval à l'ancien haras national du Pin

Appels à projets ouverts par la région Normandie pour, enfin! faire quelque chose à la hauteur du magnifique patrimoine équestre dans son écrin architectural de l'ancien haras national du Pin (dans l'Orne) parfois surnommé le "Versailles du cheval." Avec les monumentales écuries princières du château de Chantilly, celles de Versailles ou l'école du Cadre noir de Saumur (qui n'est pas un écrin d'architecture mais un patrimoine immatériel désormais inscrit à l'UNESCO) le site normand du Haras du Pin s'inscrit naturellement dans cette... [Lire la suite]