15 novembre 2022

"La Normandie, une région en déclin": le coup de gueule d'Arnaud BRENNETOT sur FRANCE CULTURE...

Il y va fort notre ami Arnaud mais il a, hélas, raison! ENFIN UN VRAI DEBAT NORMAND! La lucidité est l'une des qualités du caractère normand et Arnaud Brennetot, enseignant-chercheur en géographie à l'université de Rouen n'en manque pas et celui qui a participé très activement dans le courant des années 2010 au groupe des géographes universitaires normands pour la réunification de la Normandie n'est pas suspect d'acrimonie à l'encontre de notre belle région, bien au contraire puisqu'il s'inquiète, non sans de solides raisons, de son... [Lire la suite]
01 août 2022

EOLIENNES: le gouvernement urbain et progressiste de M. Macron pratique la discrimination territoriale contre la ruralité...

Billet de Florestan: ... Et les territoires ruraux le lui rendent bien! Il suffit de voir pour quel parti les rats des champs, dans le Nord, l'Est de la France mais aussi ici, en Normandie, dans le Bessin, la plaine de Falaise et l'ensemble du département de l'Eure, tout comme les pays de Caux ou de Bray ont massivement voté aux dernières élections législatives au point de laisser à Monsieur Macron et au gouvernement de Madame Borne, une majorité législative relative à l'Assemblée Nationale qui devrait, politiquement, l'être plus... [Lire la suite]
29 juillet 2022

LA NORMANDIE N'EST PAS LA POUBELLE DES GRAVATS DU GRAND-PARIS !!!

Billet de Florestan: En 2009 nous avions formé le collectif citoyen et républicain "Bienvenue en Normandie" pour nous opposer à l'avancée d'une conception coloniale de l'aménagement de la vallée de la Seine, à l'occasion de la présentation du projet proposé par l'urbaniste Antoine Grumbach envisageant la création d'un territoire métropolitain unique fusionnant les régions urbaines de Paris, Rouen et du Havre: c'était consacrer ainsi la mort de l'entité géo-historique millénaire normande.  Nous avions alors protesté jusqu'à... [Lire la suite]
24 novembre 2021

Etude du CEREMA: La Normandie multipolaire TOUJOURS soumise au localisme, au parisianisme et au... britanotropisme.

La Normandie divisée et coupée en deux de 1956 à 2015 fut livrée aux trois fléaux suivants: Le Localisme: les pôles normands sont d'abord en relation avec eux-mêmes ou leur périphérie proche. Les liaisons normandes d'intérêt régional restent faibles notamment entre les trois premiers pôles urbains de notre région: Caen, Rouen et Le Havre. Certains pôles urbains normands sont, d'ailleurs, tellement localistes qu'ils n'ont que peu de relations avec le reste de la Normandie: on pensera à Cherbourg ville portuaire d'une île mystérieuse... [Lire la suite]
20 juillet 2021

L'Axe Seine: une réalité coloniale?

(Archive de l'Etoile de Normandie - 6 avril 2017) L'Axe Seine ou l'histoire de la domination parisienne sur la Normandie au nom de l'intérêt général. Nos amis du Centre de Prospective et d'Etude Normandes (CPEN) viennent de publier une nouvelle note consacrée à une très édifiante histoire de la notion "d'Axe Seine", depuis les années 1920 jusqu'à aujourd'hui. Le titre ce billet en résumera la teneur: cette histoire est celle d'une domination et d'une tentative toujours renouvelée du pouvoir parisien de prendre le contrôle des... [Lire la suite]