31 juillet 2022

Dans le bocage virois, le château d'eau de la Normandie, les rivières sont à sec...

Le haut-bocage virois avec des altitudes voisinant les 300 mètres, aux confins des trois départements du Calvados, de la Manche et de l'Orne, fait office de château d'eau de la Normandie avec de nombreux ruisseaux et rivières qui en descendent pour alimenter la Vire, la Druance, le Noireau, l'Orne, la Sienne, la Sée ou la Sélune. Ce bocage encore touffu et encore couronné de nombreux bois et forêts a toujours été vert et frais avec de l'eau chantant sous les frondaisons. Mais en 2022 plus rien!  Pas une goutte d'eau tombée du... [Lire la suite]
Posté par Florestan2021 à 07:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juillet 2022

HAIES du bocage normand: il faut sortir de la schizophrénie! De toute urgence!

Billet de Florestan: http://normandie.canalblog.com/archives/2020/02/18/38034906.html Sous la pression de plus en plus forte d'une opinion publique inquiète quant à la préservation de l'environnement naturel, les institutions, les collectivités territoriales et les associations déploient des initiatives, des moyens financiers de plus en plus importants pour préserver les haies de bocage en Normandie, voire à organiser des opérations médiatiques de recréation de linéaires de haies disparues... Mais, on est trop souvent, hélas,... [Lire la suite]
27 mai 2022

A Argentan: une haie de bocage arrachée au coeur d'un dilemme judiciaire...

A Argentan dans l'Orne, un agriculteur pourrait être le premier à être condamné par la justice pour arrachage illégal d'une haie de bocage... Sauf que nous voilà plongé au coeur d'un dilemme judiciaire dont les Normands ont le secret au tour du principe bien de chez nous: "c'est mon drei et j'y ti!". Mais aussi sur l'impossibilité d'adapter chez certains les pratiques agricoles modernes (l'utilisation et le passage d'engins de plus en plus gros et puissants) au maintien d'un parcellaire bocager. Un agriculteur fait l'acquisition... [Lire la suite]
Posté par Florestan2021 à 08:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 mai 2022

REVUE de PRESSE NORMANDE au 20 mai 2022

REVUE DE PRESSE NORMANDE au 20 mai 2022 A lire dans la dernière lettre des décideurs publiée par Paris-Normandie: Au port du Havre, veille la SOGET... (Heureusement) La conjoncture économique régionale normande reste incertaine:  Dans le Perche, mobilisation générale contre les éoliennes ! Nous avons maintenant l'accord des trois préfectures pour cette manifestation très importante pour que les pouvoirs publics prennent en compte l'opposition de la population de nos villages contre les projets éoliens. Le... [Lire la suite]
13 mai 2022

REVUE DE PRESSE NORMANDE au 13 mai 2022: massacre à la tronçonneuse dans le bocage virois!

Revue de presse normande à la date du vendredi 13 mai 2022 et comme c'est un jour où le sort s'acharnerait sur nous plus que les autres jours de la semaine, ouvrons cette nouvelle revue de presse régionale par un scandale:  MASSACRE à la tronçonneuse dans le bocage virois, du côté du Truttemer-le-Grand, lieu dit de la Gerrière, où les hêtres séculaires d'une ancienne charrière appréciée des randonneurs et des amateurs de beauté naturelle au fond d'un bocage normand encore préservé, ont été sauvagement massacrés par une... [Lire la suite]
02 mars 2022

Samedi 26 février dernier, Valérie Pécresse a, semble-t-il, survolé la ruralité normande...

Billet de Florestan: En Normandie, la réalité rurale et agricole est double... D'un côté, il y a la campagne avec des champs ouverts et labourés de "grande culture" céréalière pour faire, à l'origine, le pain qui nourrit les hommes: ainsi autour de Caen et de Falaise ou d'Argentan, d'Evreux ou encore le grand plateau de Caux. De l'autre, il y a le bocage avec des terres laissées en herbe (prés) pour la pâture des bovins de la race normande qui porte la filière laitière qui fait l'identité et le prestige de la Normandie depuis au... [Lire la suite]
27 février 2022

Au salon international de l'agriculture de Paris: le retour en grâce de la haie de bocage.

Billet de Florestan: Quand une idéologie dominante se retire comme se retire la mer, on voit enfin la réalité: sur l'estran, beaucoup d'épaves, de dégâts, de désolations... Après plus de 60 années de massacre et d'éradication du bocage qui est pourtant un patrimoine végétal, naturel et culturel essentiel à l'aménagement de notre territoire national, qui est même identitaire pour certaines de nos régions, que l'on songe à la Normandie et à la Bretagne, à l'Anjou ou le Maine, les huiles officielles qui plastronnent dans la paille et... [Lire la suite]
20 février 2022

LE BOCAGE DU DEPARTEMENT DE LA MANCHE EST EN DANGER !

Il faut tirer la sonnette d'alarme! Le bocage normand est en danger car il ne fait l'objet d'aucune gestion cohérente... D'un côté les pouvoirs publics, département, région, état ou la chambre d'agriculture font la promotion de la replantation des haies et développent des programmes et proposent des aides financières. De l'autre, un certain nombre d'exploitants agricoles pris dans la logique de leur modèle de production suppriment des haies qu'ils estiment gênantes ou parce qu'ils y trouvent un intérêt en vendant les copeaux de... [Lire la suite]
Posté par Florestan2021 à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 janvier 2022

IL FAUT STOPPER L'ARRASEMENT DES HAIES DE NOTRE BOCAGE ET REPLANTER MASSIVEMENT !

On le sait, il est plus simple et plus facile de détruire que de créer ou de construire: dans le premier cas cela demande peu d'énergie et de temps alors que dans le second cas, c'est tout le contraire! La Normandie bocaine avait développé un extraordinaire patrimoine végétal de haies arborées depuis trois siècles environ avec un maximum de développement entre la fin du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. On a appelé cela le "couchage de la Normandie en herbe" avec une sur-spécialisation dans l'élevage laitier et... [Lire la suite]
28 novembre 2021

Revue de presse normande au 28 novembre 2021: la cacophonie culturelle Morin... Desailly se confirme!

Suite à la publication de notre billet, il y a trois jours, qui dénonçait une inadmissible cacophonie musicale qui ébranle l'équilibre de l'unité normande retrouvée, l'article à lire ci-dessous et proposé par Xavier Oriot pour Ouest-France (27 novembre 2021) confirme et précise ce que nous disions: Madame Catherine Morin-Desailly qui pilote la poltique culturelle régionale normande sans en être officiellement la vice-présidente en charge a bien l'intention de créer un orchestre symphonique régional en Normandie ayant un label... [Lire la suite]