Périodiquement, les autorités portuaires des ports d'Europe du Nord mettent à la disposition des journalistes spécialisés et du public des informations sur l'évolution des trafics, notamment ceux de marchandises...

Capture d’écran du 2022-11-17 23-31-19

     Concernant le trafic observé sur les neufs premiers mois de l'année 2022, dans l'ordre du classement décroissant, nous avons eu accès depuis début octobre à celui de Rotterdam, à celui d'Anvers-Bruges et à celui de Hambourg :

1.

Neuf mois en stabilité pour Rotterdam

L’Antenne Mardi 8 Novembre 2022

https://www.lantenne.com/Neuf-mois-en-stabilite-pour-Rotterdam_a60545.html

Le volume d’activité des trois premiers trimestres est resté stable à Rotterdam cette année. Si le port néerlandais a subi un recul de son trafic conteneurisé au cours de la période, il a enregistré une progression de ses vracs.

En cumul sur les neuf premiers mois de l’année, le port de Rotterdam a achevé fin septembre sur un volume de 351 millions de tonnes. Une activité globale qui n’a progressé en un an que de 0,3 %.

Cette stabilité par rapport aux trois premiers trimestres de 2021 illustre une très faible variation de trafic.

Le conteneur victime de la baisse des flux avec la Russie

En revanche, le conteneur a subi les conséquences de cette diminution des flux avec la Russie. En nombre de boîtes, à 10,99 millions d'EVP, il a chuté de 4,4 % pendant les trois premiers trimestres.

À l'import, le trafic conteneurisé a baissé de 4,1 %, à 5,75 M EVP. À l'export, il a diminué de 4,8 % pour s'établir à 5,24 M EVP.

En termes de tonnage, import-export confondus, le trafic conteneurisé a affiché un recul de 8,6 % au cours de la période, à 106,78 millions de tonnes (Mt). Les portuaires néerlandais expliquent cette baisse par rapport aux trois premiers trimestres 2021 par l'afflux de conteneurs vides en direction de Rotterdam et par les perturbations dans le secteur dues au retard des navires dans de nombreux terminaux.

.../...

2.

Repli sensible des conteneurs sur le port d’Anvers-Bruges

L’Antenne Lundi 31 Octobre 2022

https://www.lantenne.com/Repli-sensible-des-conteneurs-sur-le-port-d-Anvers-Bruges_a60492.html

Anvers-Bruges enregistre une chute de près de 10 % de son tonnage conteneurisé à fin septembre. Le port belge stabilise toutefois son trafic à l’issue du troisième trimestre, grâce aux importations de charbons et de gaz liquéfié en très forte croissance.

Le rapprochement des autorités portuaires d’Anvers et de Zeebrugge a été finalisé le 22 avril dernier. Il a donné naissance au port d’Anvers-Bruges. À fin septembre, le trafic du port belge unifié s’est élevé à 217,4 millions de tonnes (Mt), en légère progression de 0,8 %. À l’origine de 50 % de ce tonnage (110,3 Mt), les conteneurs ont baissé de 8,8 %. En nombre de boîtes, le repli a été de 5 % avec 10,2 M EVP traités.

.../...

3.

Port de Hambourg : la baisse se confirme sur les neuf premiers mois

Ports et corridors 15 novembre 2022 Hervé Deiss

https://portsetcorridors.com/2022/port-de-hambourg-la-baisse-se-confirme-sur-les-neuf-premiers-mois/

Avec un trafic de 91,8 Mt, le port de Hambourg accuse une baisse de 4,3% sur les neuf premiers mois de l’année. Pour l’autorité portuaire le trafic conteneurisé a bien résisté par rapport aux autres ports européens.

Les résultats pour les neuf premiers mois de l’année confirment la tendance générale du ralentissement de l’économie. Le port de Hambourg, au nord de l’Allemagne enregistre une baisse de 4,3% de son trafic à 91,8 Mt.

.../...

Conteneurs : une baisse de 2,7%

Du côté des trafics conteneurisés, le port de Hambourg veut relativiser les baisses sur les trois premiers trimestres. Globalement, ils ont perdu 3,2% en tonnage, indique le port. La situation est tout aussi compliquée en EVP. Les flux import s’établissent à 3,2 MEVP quand les exportations atteignent 3,1 MEVP. Chacun de ces courants a perdu 2,7%. Cette baisse a surtout touché les conteneurs pleins qui perdent 2,9% à 5,6 MEVP quand les vides affichent une diminution de 1% à 726 000 EVP.

.../...

     Haropa port, qui a pourtant beaucoup moins de données statistiques à traiter compte tenu de sa quatrième position dans le classement par le trafic, n'a toujours pas donné signe de vie...

     Il est vrai que, dans le pays où la transparence est moins que jamais dans les moeurs des gestionnaires institutionnels (je pense, par exemple, au Conseil de défense pour gérer la crise "sanitaire") et où l'irresponsabilité est de mise depuis déjà un bon moment (je pense, par exemple, à la rotation chronique à courts termes des gouvernances portuaires), ça ne doit pas nous étonner...

Sapeur de fond s/c Sire de Sei