On va vu ça:

IMG_8916

Que dire?
1) Nihilisme, culture de mort, déconstruction provocatrice soi-disant progressiste:
Une fois de plus, sur la scène publique subventionnée par nos impôts, le plus souvent devant le public captif des scolaires des collèges et lycées de l'Education Nationale, car ces pitreries idéologiques souvent absconses ou obscènes (justement!) n'attirent pas le grand public ! C'est là, en effet, toute la différence entre la Comédie de Caen "scène nationale" et un... sex shop: ne devrait payer pour ça que l'ultra minorité qui a besoin de cela pour jouir.
On se souvient du livre prémonitoire de Philippe Beaussant "la malscène" comme il y a la mal-bouffe!
2) Moraline perverse:
Si la moindre caricature du Saint prophète de l'Islam ouvre le droit d'égorger et de décapiter sans vergogne en pleine rue en France vers 17heures, il y a deux ans, un professeur de l'Education Nationale, on comprend mieux pourquoi nos courageux provocateurs épate-bourgeois rebelles en peau-de-lapin subventionnés de la Comédie de Caen préfèrent la profanation sans risque d'un Christianisme neutralisé réduit à son patrimoine culturel: on attend donc avec intérêt que le CDN scène nationale nous programme, un jour prochain, "la très riche et intense vie sexuelle du Saint Prophète de l'Islam avec une ou plusieurs actrices... pornos"... voilées, bien évidemment ! car à la Comédie de Caen Normandie, la décence et la démarche éducative doivent certainement faire partie du cahier des charges du label "Scène Nationale."
A vomir!