Revue de presse normande au 4 octobre 2022.

Ici, nous aimons bien manger de la viande... La meilleure!

Grosdoit, la boucherie normande en ligne propose, chaque mois, de valoriser un éleveur normand faisant la promotion de la race normande:

GROSDOIT SAS 🇫🇷 Normandie Viande Héritage sur LinkedIn : #NormandieViandeHeritage #circuitscourts #bienetreanimal

LE PORTRAIT DE NOTRE ÉLEVEUR DU MOIS - PASSONS LE MOIS D'OCTOBRE 2022 AVEC THIERRY DENNEQUIN à BIVILLE-LA-BAIGNARDE EN SEINE-MARITIME ( 76 )

1664874449463

Dans notre tradition familiale, notre Maison reste attentive à encourager toutes initiatives des paysans Normands visant à favoriser des produits issus du territoire. Accéder à la nourriture, garder nos paysans pour assurer la transmission et structurer les filières en facilitant, quand cela est possible, des signes Officiels de Qualité (SIQO) seront sans nul doute les défis de demain.   Il est indispensable que nos éleveurs sachent où sont consommés leurs animaux, comme il est utile que vous puissiez identifier clairement les éleveurs qui nous nourrissent.  

Vous trouverez ci-dessous le portrait de notre éleveur du mois – THIERRY DENNEQUIN EN SEINE-MARITIME ( 76 ) https://lnkd.in/egAh9v2Q   L’enjeu est de taille, il nous faut conserver et développer nos savoir-faire Normands. Le sujet n’est pas qu’économique, il est culturel et citoyen. Préservons l'autonomie alimentaire de notre territoire, l'accès à la nourriture facile et accessible pour tous sera vitale demain.   La Normandie, nous... On adore !


Derrière Mayer-Rossignol, maire de Rouen, des élus normands de gauche assument en avoir assez de la Nupès: ça tombe bien, nous aussi!

Derrière le maire de Rouen, des Normands appellent aux « Refondations » de la gauche (ouest-france.fr)

Derrière le maire de Rouen, des Normands appellent aux « Refondations » de la gauche

​Emmenés par Nicolas Mayer-Rossignol, le maire et président de la Métropole de Rouen, une élue de Paris et une vice-présidente de la Région d’Occitanie proche de Carole Delga, cent cinquante hommes et femmes issus du Parti socialiste signent dans le JDD une tribune baptisée « Refondations ». Elle fait le vœu d’une troisième voie, celle d’une écologie sociale.

Entre la ligne pro-Nupès du premier secrétaire du PS Olivier Faure, et celle de son opposante Hélène Geoffroy, cent cinquante personnes signent une tribune baptisée « Refondations » dans Le Journal du dimanche du 2 octobre 2022. Ce texte, qui définit des enjeux en vue du prochain congrès du Parti socialiste, appelle à imaginer « une troisième voie », celle de l’écologie sociale.

À la manœuvre, ils sont trois : le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol ; la conseillère de Paris Lamia El Aaraje, proche de la maire Anne Hidalgo ; et la vice-présidente de la région Occitanie, Claire Fita, proche de Carole Delga.

« L’enjeu du congrès du Parti socialiste ne peut être à nouveau réduit à un affrontement d’écuries pour le pouvoir, ni à un choix de tactiques électorales les yeux rivés sur la prochaine élection présidentielle », écrivent les signataires, qui souhaitent « rassembler les socialistes sur l’essentiel pour pouvoir espérer à nouveau rassembler la gauche durablement ».

Ils soulignent que « l’accord électoral Nupès a été le produit de l’état « comatique » de la gauche sociale et écologique, une réponse électorale unitaire attendue par le peuple de gauche face à sa dispersion, une réponse conjoncturelle visant à préserver sa présence à l’Assemblée Nationale et y agir ensemble ».

« Les Français nous disent, on est orphelins d’un parti crédible à gauche, on ne vous entend pas aujourd’hui », a expliqué à l’AFP Nicolas-Mayer Rossignol, défendant une « gauche pro européenne, laïque et universaliste », et s’appuyant sur « la ruralité et les expériences locales » des territoires dirigés par la gauche.

(Ndlr: le dernier point pourra faire sourire... Quel est le rapport, par exemple, de Monsieur Mayer-Rossignol à la ruralité normande? Laurent Beauvais, le dernier président de la région d'ex-Basse-Normandie serait bien plus crédible sur cette question...)

Dans le sillage du maire de Rouen, on trouve parmi les 75 hommes et 75 femmes signataires du texte une vingtaine de Normands : ses proches de la Métropole, à commencer par Christine de Cintré et Djoudé Mérabet, deux des candidats dissidents aux dernières législatives face aux investis par la Nupes que le maire de Rouen avait soutenus, mais aussi Laurent Beauvais, l’ancien président ornais du conseil régional de Basse-Normandie.

Les signataires normands

Nicolas Mayer-Rossignol, maire de Rouen ;

Niswat Abdourazakou, conseillère municipale et métropolitaine de Sotteville-lès-Rouen ;

Magali Adam, adjointe au maire d’Elbeuf ;

Laurent Beauvais, conseiller régional ;

Sonia Bethencourt, Rouen ;

Guillaume Coutey, maire de Malaunay, conseiller départemental de Seine-Maritime ;

Christine De Cintre, conseillère métropolitaine et municipale Rouen ;

Caroline Dutarte, conseillère départementale, première adjointe au maire de Rouen ;

Charlotte Goujon, maire de Petit-Quevilly ;

Barbara Guillemin, adjointe au maire de Grand-Quevilly ;

Florence Herouin Leautey, conseillère départementale, adjointe au maire de Rouen ;

Elizabeth Labaye, conseillère municipale de Rouen ;

Julie Lesage, maire de Grand-Couronne ;

Didier Marie, sénateur de Seine-Maritime ;

Djoudé Merabet, maire d’Elbeuf ;

Luce Pane, maire de Sotteville-lès-Rouen ;

Edwige Pannier, adjointe au maire de Sotteville-lès-Rouen ;

Gaëlle Pioline, adjointe au maire de Flers ;

Nicolas Rouly, premier secrétaire fédéral de Seine-Maritime, maire de Grand-Quevilly ;

Maryvonne Sinoquet, adjointe au maire de Petit Quevilly.


 La Normandie poubelle universelle des autres? Le préfet de Paris "Poubelle", l'inventeur du conteneur du même nom, a beau être né à Caen en Normandie mais il ne faudrait tout de même pas abuser...

https://actu.fr/normandie/le-petit-quevilly_76498/un-nouveau-projet-de-stockage-de-dechets-amiantes-pres-de-rouen_54169162.html


 La raffinerie Total Energie du Havre est occupée par des grévistes depuis une semaine: un début de pénurie s'observe dans les stations services de la région...

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/carburant-de-nombreuses-penuries-d-essence-dans-les-stations-service-en-france-20221003


Energie: plus que jamais, la Normandie région de l'énergie électrique, doit en fournir aux autres territoires:

Une nouvelle THT doit être tirée depuis la centrale nucléaire normande de Paluel en direction de la Picardie... Lire le communiqué de la préfecture de la Seine-maritime.

Capture

Capture


 Triste et tragique comme une nouvelle de Guy de Maupassant...

Étretat. Chute mortelle d'une touriste depuis les falaises : la victime "tentait de réaliser un selfie" (tendanceouest.com)


Crise du pouvoir d'achat: l'enseigne de prêt-à-porter "Camaïeu" met la clef sous la porte. Vingt boutiques vont fermer en Normandie...

Normandie. Liquidation de Camaïeu : quel avenir pour les employés ? (tendanceouest.com)


La solidarité normande existe...

Près de Fécamp, un collectif s’est créé autour de la famille délogée à cause d’une marnière - Paris-Normandie

Le nœud du problème : plus de 70 000 € sont nécessaires pour combler la marnière et sécuriser la bâtisse, située à proximité. Or, l’assurance ne prendra pas en charge cette dépense, car le sinistre n’est pas considéré comme une catastrophe naturelle. Et la famille Desjardins, qui n’a pas fini de payer sa maison, n’est pas en mesure d’emprunter une telle somme à la banque. Le collectif, mené par Sylvain Blanchard, compte déjà une cinquantaine de personnes, qui se sont réunies à Saint-Léonard. Pour l’heure, le couple et ses deux enfants sont logés à Fécamp, dans une location.


Ruralité: la grogne des élus locaux normands se fait entendre contre le gouvernement. Ras-le-bol d'être "en même temps" écoutés mais pas entendus!

Les maires ruraux ont été "écoutés mais pas entendus" par le gouvernement, selon le maire de Poses (francebleu.fr)

Politique. Un vent de contestation souffle chez les maires de la Manche | La Presse de la Manche (actu.fr)

Car la réalité reste la réalité! Par exemple dans le bocage du Cotentin, le désert médical progresse...

Santé. Dans la Manche, il manque toujours des médecins : un état des lieux très inquiétant dévoilé | La Presse de la Manche (actu.fr)


 

Après plus de quarante années de réformes incessantes, le constat est clair: au niveau territorial, l'Etat c'est devenu le... bordel! Un rapport du Sénat met les pieds dans le plat.

Redonner du souffle au préfet de département (mairesdefrance.com)

Redonner du souffle au préfet de département

La délégation aux collectivités territoriales du Sénat a rendu son rapport d'information sur l'Etat dans les territoires le 29 septembre. Elle constate que les multiples réformes mises en oeuvre depuis quinze ans ont conduit à des services déconcentrés moins efficaces, au détriment des élus et des usagers. Elle appelle à une clarification et à une réorganisation de l'Etat territorial.


 Projet éolien participatif et citoyen de Bosc-le-Hard: un... porno amateur version énergétique qui ne fait vraiment pas l'unanimité.

Vous avez un mois pour vous exprimer sur le projet éolien près de Bosc-le-Hard | Le Réveil de Neufchâtel (actu.fr)


 

Pour anticiper la crise énergétique hivernale et la baisse du chauffage à 19°C dans les écoles, le maire de Périers (Manche) achète des polaires blasonnées aux armes de sa ville: Gabriel Daube est bien dans la ligne de la... daube officielle! Mais ses administrés sont plutôt satisfaits de cette mesure...

daube-periers-960x640

Interview. Des polaires pour les écoliers : la décision de ce maire de la Manche fait le buzz ! | La Presse de la Manche (actu.fr)


 Zone de Forte Exclusion sociale à Rouen: le réalisme socialiste ?

ZFE à Rouen : pour ceux qui doivent changer de voiture, les aides pourront être réévaluées | 76actu

ZFE à Rouen : pour ceux qui doivent changer de voiture, les aides pourront être réévaluées

Lundi 3 octobre 2022, le conseil métropolitain de Rouen a voté une délibération proposant d'élargir l'attribution des aides à la reconversion d'un véhicule. 


 

La métropole de Rouen, siège d'une province ecclésiastique de l'Eglise catholique apostoloique romaine depuis le IVème siècle après Jésus-Christ va accueillir un campus de l'Institut Catholique de Paris.

L'ICP ouvre un nouveau campus à Rouen - ICP

L’ICP poursuit son développement en ouvrant un deuxième campus en région, au cœur de Rouen, en septembre 2023. Cette nouvelle implantation s’inscrit dans son projet de faire rayonner les savoirs et de contribuer à l’attractivité du territoire.


 

A Cherbourg, une école spécialisée dans la cuisine des produits de la mer va ouvrir:

Cotentin. L'Ecole normande de cuisine des produits de la mer est lancée | La Presse de la Manche (actu.fr)


Incendie de la mairie de Flers, installée dans les communs du château de Flers (Orne): la justice conclue à un classement de l'affaire faute d'avoir pu déterminer l'origine du feu. Une décision qui ne satisfait personne. (Rumeurs sur le thème: à qui a profité le crime? Vengeance? Etc...)

594993cd2b3363d4993cd2b3301599v-960x640

Incendie de la mairie de Flers : la justice vient de rendre publique sa décision | L'Orne Combattante (actu.fr)


 A Courseulles-sur-Mer, en plein coeur du secteur mémoriel et historique du débarquement du six juin 1944, les panzers de la promotion immobilière ont enfin reculé!

Il a suscité la polémique : à Courseulles, le projet immobilier des Dunes définitivement abandonné (ouest-france.fr)

MjAyMjEwMTAxN2M1ZWRhZTgwNmM3YjlkYTlmMWYxMTQ1NGJkOTQ


 

Dans le dernier numéro paru de l'excellent magazine "PATRIMOINE NORMAND" (n°123)  une ode au Pays de Bray!

Il était une fois le pays de Bray (patrimoine-normand.com)

De par sa position singulière, à l’est de l’actuel département de Seine-Maritime, le pays de Bray fut longtemps une zone frontalière, entre peuples celtes d’abord, entre évêchés ensuite, entre royaume de France et duché de Normandie enfin. D’où son histoire pour le moins agitée jusqu’à l’annexion de la Normandie par Philippe Auguste, en 1204. En dépit de crises ponctuelles plus ou moins longues, plus ou moins violentes, on y vécut ensuite durant des lustres au rythme des saisons et des travaux des champs. Jusqu’à la catastrophe de juin 1940…

Sur le plan géologique, le pays de Bray est ce que l’on appelle une boutonnière, c’est-à-dire, selon le Larousse, une « dépression résultant de l’évidement par l’érosion de la partie axiale d’un bombement anticlinal ». En d’autres termes, les contrecoups de la lointaine surrection alpine ont ici engendré un relief, un pli (anticlinal), avec des roches plus tendres à son sommet. Celles-ci se sont érodées plus rapidement, sous l’action des éléments, pour former une dépression (boutonnière). Le pays de Bray est donc une sorte de vallée qui s’étire sur environ 80 km de long et 2 à 15 km de large, entre les communes seinomarines de Dampierre-Saint-Nicolas, Meulers, Saint-Vaast-d’Équiqueville, et les portes de Beauvais, dans l’Oise. Il existe par conséquent un pays de Bray normand et un pays de Bray picard.