REVUE DE PRESSE NORMANDE au 29 août 2022:

 

Nous avons la tristesse de commencer cette nouvelle revue de presse par l'annonce du décès de Roger JOUET, historien universitaire médiéviste, membre de la société des Antiquaires de Normandie, grand historien normand. Les obsèques religieuses auront lieu ce 30 août en l'église de la Miséricorde de Caen qui était autrefois l'église des Cordeliers, c'est-à-dire, l'église de l'université de Caen jusqu'en 1790... Tout un symbole.

Nous devons, notamment, à Roger Jouet le choix fait par Hervé Morin et son nouvel exécutif régional normand de mettre nos léopards normands et le code couleur historique normand sur le nouveau logo de la Normandie réunifiée officiellement au 1er janvier 2016...

th

Nécrologie. Historien de la Normandie, Roger Jouet est décédé | La Presse de la Manche (actu.fr)

Historien de la Normandie, Roger Jouet est décédé

10035-220827165451607-0017930927773506350808jpg-photos-960x640

Natif de Saint-Georges-Montcocq (Manche), Roger Jouet, historien normand, est décédé ce jeudi 25 août 2022, à l’âge de 77 ans. Il a contribué à mieux faire connaître la Normandie.


 

A Rouen, le maire a décidé de rebaptiser une station de métro "Palais de Justice- Gisèle HALIBI" car la moraline ne serait être l'alibi de la morale!

Gisèle Halimi fut une remarquable femme avocate mais elle fut aussi une militante politique qui a fait le choix de défendre les partisans de l'indépendance de l'Algérie selon le FLN et d'ignorer la tragédie des Harkis...

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/l-image-a-rouen-la-station-de-metro-palais-de-justice-a-change-de-nom_53399897.html

1661599490240-01-960x640

Rien de mieux qu'un article du Monde, l'organe officiel de notre Union Soviétique actuelle pour éprouver exactement ce que "moraline" peut signifier avec l'exemple de Gisèle Halimi qu'il faudrait "panthéoniser"...

(Le Monde, 27 août 2022)

Capture


 A Caen, la malédiction du viaduc de Calix: depuis 1971 et son année d'inauguration avec des ouvriers d'origine portugaise tués durant le chantier...

Témoignages. À Caen, le viaduc de la malédiction (tendanceouest.com)


 En raison d'un été exceptionnellement beau et chaud, la récolte des pommes se fait en avance:

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/la-recolte-des-pommes-debute-avec-deux-semaines-a-un-mois-d-avance-dans-l-orne-et-le-calvados-1661520968


 Les chevaliers d'Argouges seront tracés numériquement du début jusqu'à la fin: drôle de croisade... pour ce producteur industriel et normand de chocolat.

https://actu.fr/normandie/moyon-villages_50363/economie-cette-celebre-chocolaterie-de-la-manche-modernise-son-usine_53408947.html


 Il y a 150 ans, Monet peignait depuis la fenêtre de son hôtel du Havre une vue des reflets matinaux dans les eaux glauques du bassin du commerce: "impression soleil levant" était né...

Bien évidemment, ce chef d'oeuvre de la peinture mondiale n'est pas visible au musée du Havre mais dans un musée parisien.

https://actu.fr/normandie/le-havre_76351/l-histoire-d-impression-soleil-levant-chef-d-oeuvre-de-monet-peint-au-havre-il-y-a-150-ans_53341766.html

dsc-2250-c-laurent-lachevre-960x640


 Nous aussi, on se souvient de la lavandière du Tôt...

https://www.ouest-france.fr/culture/patrimoine/la-mere-denis-la-modeste-lavandiere-devenue-star-d-un-hameau-de-la-manche-b023cc36-077e-11ed-a5de-82b84a124eac

La Mère Denis, la modeste lavandière devenue star d’un hameau de la Manche

Dans les années 1970, Le Tôt, un hameau rattaché à la station balnéaire de Barneville-Carteret (Manche), a vu sa lavandière, Jeanne Denis, devenir égérie de marque.

MjAyMjA4ODM2MzcyY2ZmZmY0ZWQxNWM1MjE4ZmM2OTMxMWQzMmU


 Les huîtres normandes sont... I G P !!!

https://www.ouest-france.fr/normandie/coutances-50200/reportage-dans-la-manche-a-la-decouverte-d-une-exploitation-d-huitres-igp-de-normandie-5d46a982-1fbd-11ed-b73d-c186b65f3ccb


 

La Normandie va former les experts mondiaux de la soudure au sein d'une école spécialisée: après les déboires de l'EPR de Flamanville et face à la déliquescence de l'Education Nationale, EDF va ouvrir une haute école technique spécialisée dans la soudure car il faut d'urgence réussir les chantiers des EPR de Penly...

LA TRIBUNE

Après les déboires de l’EPR, EDF va ouvrir une haute école de soudure

Créée à l’initiative d’EDF en réponse aux défauts constatés sur la tuyauterie de l’EPR de Flamanville, l’école domiciliée dans le Cotentin ambitionne de former des soudeurs et soudeuses de haut vol, capables d’intervenir dans les environnements très contraints du nucléaire et du naval. Des secteurs où les besoins se chiffrent par centaines.

Les industriels aiment décidément invoquer la mythologie dans les périodes de turbulences. On pense notamment à Prométhée s'agissant du futur moteur de la fusée Ariane. Cette fois, c'est Hefaïstos, dieu de la forge et du travail du métal dans la Grèce ancienne, qui est convoqué au chevet de l'EPR. Deux ans après que le PDG D'EDF a annoncé la mise en place du plan Excell censé remédier à la perte de compétences dans la filière nucléaire, l'énergéticien s'apprête à inaugurer dans la Manche une « haute école de soudure » du nom d'Hefaïs.

Promis par Jean-Bernard Levy après la publication du rapport -sévère- de Jean-Martin Folz sur l'échec du troisième réacteur de Flamanville, l'établissement est né d'une alliance inédite entre EDF, Orano, Naval Group et les Constructions Métallurgiques de Normandie (CMN) appuyés par l'Union de l'industrie et des métiers de la métallurgie (UIMM), l'Etat (dans le cadre du Programme des Investissements d'Avenir) et la Région Normandie. D'un coût de 12 millions d'euros, son ambition est de former rien de moins que « les meilleures soudeuses et soudeurs de France ». Par meilleurs, entendez des professionnels capables de répondre au très haut niveau d'exigence des spécialités navale et nucléaire.

« Il existe un gap important entre le soudeur qui opère dans un environnement conventionnel  et celui qui intervient dans ces environnements où il faut à la fois maitriser le geste technique, mais aussi des process industriels et documentaires très pointus », souligne Corentin Lelièvre, directeur d'Hefaïs.

Une formation immersive

Se revendiquant d'une « pédagogie novatrice », l'école proposera à ses élèves de se former sur des maquettes industrielles à échelle 1. Lesquelles reproduiront à l'identique le ballast d'un navire, la cellule d'une centrale nucléaire ou encore les zones contrôlées des sites d'Orano. « L'apprenant sera véritablement projeté dans son futur environnement de travail. Il pourra appréhender les contraintes de radioprotection, de chaleur et de dépression dans les conditions du réel », précise David Le Hir, président de la structure, par ailleurs directeur de la centrale de Flamanville 1 et 2. Le cursus d'une durée de sept mois en formation initiale sera complétée par un recours à la réalité virtuelle et augmentée.

Installée provisoirement à La Hague en attendant la construction d'un bâtiment neuf à Cherbourg par l'Agglomération du Cotentin, Hefaïs accueillera dans un premier temps des salariés d'entreprises sous-traitantes avant de s'ouvrir l'an prochain à des débutants : « demandeurs d'emploi et personnes en reconversion » grâce à des financements de la Région. Objectif : réunir des promotions annuelles d'environ 200 élèves en provenance de toute la France. Ce dimensionnement fait écho à une étude réalisée l'an dernier par la Chambre de commerce de la Manche. Celle-ci avait estimé à 700 les besoins en soudeurs à horizon 2025 pour le territoire normand : un chiffre qui ne paraît pas sous-évalué

Des débouchés comme s'il en pleuvait

Les prochaines années vont, en effet, être marquées par le démarrage de plusieurs grands chantiers dans les branches navale et nucléaire en Normandie à commencer par celui des deux EPR de Penly (Seine-Maritime) pour lesquels les besoins seront énormes. Pour en prendre la mesure, rappelons qu'une centrale abrite plus de 130 kilomètres de tuyauterie et que « sa construction nécessite  316.000 soudures », comme l'indiquait il y peu l'ingénieur Alain Tranzer que Jean-Bernard Levy a chargé de piloter le plan Excell.

Un appel d'air est aussi attendu sur le site Orano de La Hague avec l'édification de la future usine d'entreposage des combustibles usés, livrable en 2035. Chez Naval Group à Cherbourg enfin, la décennie sera occupée par la montée en puissance du nouveau programme de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins de troisième génération -dit SNLE 3G- lui aussi gourmand en main d'oeuvre. On le voit, « les meilleures soudeuses et soudeurs de France » sont assurés de trouver des débouchés.

Ne reste plus qu'à convaincre les candidats de se jeter à l'eau. « Le recrutement des futurs élèves sera national », précise t-on chez Hefaïs. Sans doute une sage décision connaissant le peu d'appétence des jeunes générations pour les métiers de l'industrie.

Nathalie Jourdan

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/apres-les-deboires-de-l-epr-edf-va-ouvrir-une-haute-ecole-de-soudure-928774.html


 

Loto du Patrimoine organisé par Stéphane Bern, voici les sites patrimoniaux normands en lice:

En Seine-Maritime, ce colombier est retenu pour l'édition 2022 du Loto du patrimoine | 76actu

 ... Sites patrimoniaux normands bien évidemment noyés "dans l'Ouest" breton de Ouest-France!

Quatorze sites de l’Ouest seront aidés par le loto du patrimoine (ouest-france.fr)

Parmi ces sites normands, on note la présence du très beau château du Bourg Saint-Léonard dans l'Orne: une splendide demeure à la campagne de style et d'époque Louis XVI...

R

 On rappelle cependant, la triste réalité déplorée récemment par la Cour des comptes: 25% des monuments historiques français sont, actuellement, en mauvais état ou menacés de péril grave...


 

Colère des riverains contre un projet immobilier à la fois pharaonique et médiocre à Vernon: la France moche, encore et toujours!

Vernon. Colère des riverains face à un projet immobilier de grande ampleur  | Le Démocrate Vernonnais (actu.fr)

Colère des riverains contre des éoliennes toujours plus grandes et hautes pour une production électrique toujours aussi aléatoire du côté de Veules-les-Roses, l'un des plus beaux villages de France: la France moche, encore et toujours!

Cinq éoliennes plus grandes pour remplacer les anciennes près de Dieppe | Les Informations Dieppoises (actu.fr)


Le préfet de la Seine-maritime recadre sèchement la maire de Canteleu dans l'affaire qu'on lui connaît car l'argent public ne peut pas servir à tout!  Lire le début de cet article proposé par Manuel Sanson du Poulpe, média normand indépendant d'investigations...

Capture


 

La ville qui a vu brûler la Pucelle en 1430 aurait un certain pouvoir alchimique...

Connaissez-vous le Rouen symbolique & le Rouen alchimique ? - Journal de la Franc-maçonnerie 450.fm

Connaissez-vous le Rouen symbolique & le Rouen alchimique ?

Cette vidéo a été réalisée pour animer les conférences de l’association Art & Symboles, notamment lors de celles présentant l’ouvrage « Rouen symbolique Rouen alchimique ». La vidéo commence tout d’abord par l’origine du symbole en prenant pour exemple la symbolique de l’Île de Pâques. Puis, sur ces bases, le voyage continue à Rouen, où 24 monuments sont commentés, expliqués. La symbolique hermétique y est dévoilée dans le respect des anciens et de la tradition alchimique.

Des réponses sont données aux légendes et rébus qui jusque-là étaient encore bien mystérieux. « Rouen symbolique Rouen alchimique » est le premier ouvrage d’une nouvelle collection des Editions Philomène Alchimie dont l’objectif est de présenter au plus grand nombre les demeures philosophales si méconnues.

Dragon-Rouen-696x458

"Nutrisco et extinguo" (je nourris le bon feu et j'éteins le mauvais) tel était la devise alchimique du roi François 1er symbolisé par la salamandre réputée vivre au milieu des flammes...