L'humeur d'Eric Valin:

"Edouard Philippe, à la godille ou danse du serpent avant morsure?"

proxy-image

Choses vues depuis Fécamp (9ème circonscription de la Seine-maritime) ville d'exposition de ce qui est évident:

Mme Poussier- Winsback maire de Fécamp (origine LR) Vice-Présidente au Tourisme de Morin à la Région se présente avec le soutien de Edouard Philippe...

Suivez le guide!

Un de ses colistiers municipaux se présente contre elle parce qu'elle n'est pas assez Macron- compatible, malgré l'alliance "Ensemble":

Suivez la flèche!

Stéphanie Kerbach, député sortante se re-présente, élue LREM dont elle a été virée lors des régionales parce que Edouard Philippe soutenait (discrétement) Bonnaterre (ex socialo) étiquetté majorité présidentielle et qu'elle voulait se présenter "en dissidence" sous l'étiquette LREM afin de ne pas trahir les aspirations de 2017 (fin de parcours).

Qu'en penser?

Hervé Morin a raison de ne pas envisager un 3ème mandat à la tête de la Normandie: s'il devait se présenter Edouard Philippe gagnerait, d'une façon ou d'une autre, grâce au réseau zig-zaguant qu'il crée. Pas sûr que la politique plutôt identitairement normande de Morin pour notre région ait encore une force politique pour la promouvoir sauf par nous peut- être....   

En attendant, Edouard Philippe le National qui se dit, tout de même, plus intéressé par l'Elysée que par une abbaye caennaise, se révèle être dans la lignée de Talleyrand, du genre "merde dans un bas de soie"; mais toute la France ne le sait pas encore. Barbe-Blanche (pas encore Barbe-Bleue) est intelligent mais n'a aucune vision ni concept de société en dehors de son européisme. C'est un bon gestionnaire, surtout de sa carrière et de ses fiefs havrais ou normands pour lequels il fera le minimum syndical pour la vitrine, comme le faisait déjà un Lecanuet qui fut, ainsi, le fossoyeur de Rouen. 

Dans ces conditions, comment voulez- vous que le citoyen "des fins de mois diffciles" fasse autre chose que de s'abstenir ou de voter pour des extrémistes sans réel programme devant autant de clarté, de sincérité et de projet mobilisateur?

Une étude publiée par France Info après le 24 avril dernier sur les résultats possibles du second tour des prochaines élections législatives (19 juin) montrait le basculement de toutes les circonscriptions de la Seine-Maritime dans l'escarcelle du Rassemblement-National à l'exception des circonscriptions urbaines de Rouen et du Havre...

Il y aura sûrement d'autres perles du même tonneau dans la région.