Billet de Florestan:

" Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. "  (Evangile selon St. Matthieu, 7 3-5)

Repentez-vous ! Enfants de France et de Normandie ! Car il se pourrait que vous soyez... racistes!

REVIENS SENGHOR ! ILS SONT DEVENUS FOUS !

proxy-image

Le Prince-président l'a décidé: la Sainte église laïque de l'Education Nationale a, désormais, un pape mais ce nouveau Vatican sera, à n'en pas douter, à l'Elysée...

Un pape nommé à la tête de la Sainte Eglise laïque de l'Education Nationale?
Protestons!
Macron comme, à son habitude,  croit pouvoir gouverner, ou plutôt, se maintenir cyniquement au pouvoir, en divisant et en neutralisant les uns et les autres:
En choisissant Pap N'Diaye un pur produit de la méritocratie républicaine pour coiffer la tête de l'Education Nationale, Macron le roi du "et en même temps", croit pouvoir aussi amadouer des profs qu'il croit majoritairement vautrés dans le "progressisme" en nommant rue de Grenelle un intellectuel qui, avant d'être un impeccable directeur du musée de l'Immigration de la Porte dorée, fut aussi un "compagnon de route" indigéniste proche du CRAN (Conseil "représentatif" des associations noires) voire, proche du... PIR (sans jeu de mots: "parti des indigènes de la République"), tous ces militants ayant une vision hémiplégique et repentante de notre Histoire et des mémoires sensibles associées.
Cette nomination va à l'encontre de la concorde civile la plus élémentaire car dès la moindre provocation islamiste contre le principe de laïcité dans nos écoles, comme la dernière en date consistant à ne pas vouloir écouter de la musique dans un cours de musique au collège en période de Ramadan, ou à l'occasion du prochain fait divers grave sinon tragique et caractérisé contre les "valeurs" de la République, il est, hélas, raisonnable de craindre que le Pape Ndiaye ne relance par son action ou son inaction une guerre idéologique au sein de l'institution scolaire:
Les professeurs qui ont été meurtris ou inquiétés par l'assassinat par égorgement islamiste de leur collègue Samuel Paty apprécieront! Notamment les professeurs d'histoire-géographie qui refusent de confondre les faits historiques avec la moraline progressiste, indigéniste et culpabilisante pratiquée par une gauche dite "moderne" sur la colonisation ou l'esclavage.
Reviens ! Senghor ! Ils sont devenus fous!
Pour revenir à notre Normandie, cette terre à laquelle fut si attaché le grand écrivain et homme d'état franco-sénégalais Léopold Sédar Senghor au point d'épouser une Normande, d'habiter chez nous et de chanter magnifiquement notre terre et notre identité normandes, nous avons appris que le nouveau souverain pontife de l'Education Nationale devait paraître au salon de livre de Caen qui se tenait les 21 et 22 mai 2022 dans le cadre prestigieux à déconstruire de toute urgence, bien évidemment, d'une ancienne abbaye bénédictine ducale puis royale tenant lieu d'hôtel-de-ville...

800x600_Epoque2022 (004)

Triste époque ! Et... "tant pis pour Caen!"
Un plumitif sévissant dans les colonnes de l'hedomadaire local plutôt bien nommé "Liberté", s'est ému de l'absence de Pap N'Diaye qui était attendu pour une conférence publique sur ses activités "scientifiques" non loin des barnums dressés dans la cour d'honneur de l'Abbaye-aux-Hommes à l'occasion de cette kermesse littéraire du politiquement correct officiel que nous avions l'intention d'ignorer totalement car nous n'avons pas ici l'habitude de faire état des diverses activités de l'union progressiste des écrivains soviétiques...
https://actu.fr/normandie/caen_14118/un-nouveau-ministre-annule-sa-venue-a-caen_51142395.html?utm_source=newsletter&mgo_eu=d87a06ae983112eee12bf145a99b7dc6&mgo_l=338f59af-8cc0-42e6-bddb-0d30ff229082.12.0&utm_campaign=mediego_liberte_caen&utm_medium=email

Un nouveau ministre annule sa venue à Caen

Choisi comme ministre de l'Éducation nationale dans le gouvernement d'Élisabeth Borne, l'historien Pap Ndiaye annule son déplacement prévu à Caen ce dimanche 22 mai 2022...


 

Mais ledit plumitif, constatant l'absence du Pape désormais retenu à Paris, se permet d'écrire ceci:
"L’après-midi, celui qui est également professeur à Sciences Po devait livrer un grand entretien au Conservatoire de Caen, sur son travail de recherche historique, centré sur l’histoire des populations noires en France et en Amérique du Nord.

Sa nomination au gouvernement, qui lui vaut un déferlement de haine de l’extrême-droite sur les réseaux sociaux, en a décidé autrement. Tant pis pour Caen."

Le lien associé, cité ici, renvoie au compte Twitter d'une journaliste plus ou moins drôle de France Inter, une station de radio qui pratique le pluralisme idéologique à sens unique avec l'argent de nos impôts: c'est, en soi, un grave problème pour la liberté d'expression et, donc, pour la démocratie qu'il faille renvoyer vers le délit d'opinion et la diabolisation morale qui va avec, la moindre critique de l'idéologie progressiste dominante qui, depuis les Amériques, est en train d'envahir tous les cénacles qui croient pouvoir penser et décider à notre place ou en notre nom...

Mais dans le cas précis de l'absence du nouveau ministre de l'Education Nationale d'un salon du Livre se tenant en notre bonne ville normande de Caen chère au coeur de Léopold Sédar Senghor qui assumait intellectuellement, esthétiquement et spirituellement tout ce que notre nouveau pape "éveillé" aux réalités sociales et raciales américaines refuse d'assumer, nous voyons un problème plus grave encore...

Ce problème, le voici:
Les lunettes intellectuelles, ça rend aveugle car elles sont trop souvent idéologiques !

proxy-image

Car c'est un SCANDALE pour l'intelligence que de considérer la civilisation française voire normande avec les lunettes intellectuelles qui, soi-disant, nous donnent à voir la civilisation Nord-américaine.
Pourquoi?
Parce que depuis le XIème siècle, de par ses exceptionnels héritages juridiques (le droit normand) et de par sa tragique histoire au XXème siècle, la Normandie n'est pas la terre d'un racisme "structurel" comme le serait un pays post-colonial ayant connu l'esclavage et le séparatisme raciste tel que les Etats-Unis ou l'Afrique du Sud...
NON !
LA NORMANDIE EST LA TERRE STRUCTURELLE DE LA LIBERTE PERSONNELLE ET INDIVIDUELLE !
Depuis la "clameur de Haro" jusque sous les bombes écrasant nos villes normandes pour notre Libération de l'enfer nazi de l'été 1944 !
La Normandie n'a jamais connu dans son histoire millénaire aucune ségrégation raciale et encore moins l'esclavage: son régime juridique particulier ne lui faisait connaître que des Normands tous égaux devant la même loi et ce modèle normand fut l'un de ceux qui contribuèrent à forger le modèle français qui met l'Egalité en liaison avec la Liberté et la Fraternité.
Paix, Droit et Liberté: on est ici en Normandie et en France pas en Amérique !
Si le pape N'Diaye était venu pérorer à Caen voilà ce qu'il aurait été décent de lui rappeler... Fort heureusement, la providence nous aura épargné cette peine: l'indigéniste progressiste et déconstructeur Pap N'Diaye n'a pas pu paraître ce week-end à Caen, la ville de Léopold Sédar Senghor qui faisait de sa patrie littéraire française, de sa Normandie d'adoption et de sa négritude de coeur et de sang un "majorat de renommée" pour reprendre la belle formule de Barbey d'Aurévilly...
Et cette évidence normande nous l'avions déjà rappelée lorsque nous avions suggeré de rebaptiser la rue "Rosa Parks" qui est l'adresse officielle de la communauté urbaine de Caen:
Malgré tout le respect que nous devons à Rosa Parks et au juste combat dont elle est symbole, son histoire n'est pas la nôtre et il est même indécent de s'en servir pour culpabiliser des "petits blancs" de Normandie qui n'ont jamais connu ce fameux "racisme d'état" dont nous parle des militants qui, finalement, ne représentent qu'eux-mêmes!

129916543

Pendant quelques temps, en septembre dernier, la rue "Rosa Parks" était devenue la "rue de la Charte aux Normands" histoire de ne pas oublier et donc d'en être fiers que les Normands avaient, entre autres, refusé en 1315 l'introduction de la torture dans les procédures judiciaires, demandé le maintien de l'aide juridictionnelle, des recours contre les abus de l'administration de l'Etat ou la conservation de l'égalité homme femme dans le droit d'aînesse:
Bref! Au XIVe siècle et même avant, les Normands étaient donc déjà progressistes dans leur droit et très "éveillés" à certaines réalités juridiques et sociales. 
En conséquence, les Normands n'ont donc pas de leçons à recevoir de prétendus directeurs de conscience qui ont fait leur retour d'Amérique comme d'autres avaient fait leur retour d'URSS...

120846115_10217805901879389_2803453597044274991_n


 

 Sur le fond de l'affaire, on consultera avec utilité le blog de Bernard Lugan qui est l'un de nos meilleurs spécialistes de l'histoire africaine: il rappelle quelques évidences qui font aujourd'hui consensus dans la communauté scientifique historique spécialisée:

http://bernardlugan.blogspot.com/2022/05/pap-ndiaye-ministre-de-leducation.html

1) Les Européens ont pratiqué la traite négrière de la fin du XVe siècle au début du XIXe siècle.

2) Ils ne raflaient pas des captifs en menant des expéditions dans l'intérieur mais venaient se servir sur des marchés alimentés et organisés par les états africains du littoral.

3) Ils ont été brutaux parfois cruels mais n'ont jamais castré leurs esclaves pour les empêcher de se reproduire et d'avoir une vie de famille.

4) Les opérations à la côte d'Afrique des armateurs européens étaient toujours ponctuelles car humainement et financièrement risquées: quand elles réussissaient, elles permettaient de financer le commerce maritime conventionnel dans l'océan atlantique.

5) Les Européens furent les premiers à interdire la traite puis l'esclavage entre la seconde moitié du XVIIIe siècle et la 1ère moitié du XIXe siècle: la France fut même pionnière dans l'abolitionnisme.

6) C'est la colonisation de l'intérieur de l'Afrique par les puissances européennes dans les années 1860-1900 qui éradiqua quasi définitivement toute traite humaine qui était le malheur endémique des Africains depuis des siècles.

7) La traite arabo-musulmane fut celle qui fut la plus longue et la plus cruelle: les eunuques gardant les harems de l'Orient venaient bien de quelque part... Et les "Zanzibarites" rafflaient tout bétail humain vivant dans le bassin du Congo jusqu'à l'arrivée des soldats et des missionnaires européens dans les années 1880. Cette traite arabo-musulmane existe encore et elle demeure un tabou:

Est-ce à nous seuls de nous repentir ?


Et s'il fallait choisir vraiment quelqu'un dans la famille "N'quelque chose", nous choisirions sans hésiter Tidiane au lieu du soi-disant Pap de Macron:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tidiane_N%27Diaye?fbclid=IwAR2mnk1u0s_edp3WYOVIlskCkGOVH9IVbdxS2O2fwapHA7l7NVEuiRwU25M

283374665_10220750095962401_458297867719124135_n

Tidiane N'Diaye, dont nous saluons l'honnêteté intellectuelle, est un écrivain, économiste et historien sénégalais né en 1950 qui a eu le courage de soulever, enfin, un coin du voile qui cache toujours le plus infame de la traite humaine pratiquée par les Arabo-musulmans en Afrique (pirates barbaresques du Maghreb, nomades Libyens, rafles zanzibarites, etc...)

Capture d’écran du 2022-05-22 21-01-33

Cette étude éclaire un drame passé à peu près inaperçu : la traite des Noirs d'Afrique par le monde arabo-musulman. Cette traite a concerné dix-sept millions de victimes tuées, castrées ou asservies, pendant plus de treize siècles sans interruption. Les razziés étaient contraints de traverser le désert à pied pour rejoindre le Maghreb, l'Egypte ou la péninsule Arabique via Zanzibar, par bateaux...

Pourtant, cette traite négrière a été minimisée, contrairement à la traite occidentale vers l'Amérique. Pourquoi ? Parce que seule la conversion à l'islam permettait d'échapper à l'esclavage, mais n'a pas épargné les Noirs. Toutefois, de nos jours la majeure partie de l'Afrique est devenue musulmane, d'où une forme de fraternité religieuse entre le côté "blanc" et le côté "noir" du continent, et une volonté commune de "voiler" ce génocide.


 

 Enfin, pour finir avec humour sur ce trop lourd sujet:

Arrivée d'un pape à la tête de l'Education Nationale, Molière commente:

"Mais que Diable allait-il faire dans cette galère?"

(Les Fourberies de Scapin, allusion aux captifs raflés par les pirates barbaresques...)

https://guyderambaud.fandom.com/fr/wiki/Les_esclaves_fran%C3%A7ais_des_Barbaresques?fbclid=IwAR3EdwwgpX7Agdl2dSXVm81AILUPpBipjUHkRCWIvgbzg7_tUkt977tqDKI

283204180_10220750086282159_4926738100927174040_n