A quelques jours d'intervalle, sont parus deux articles concernant de près ou de loin Haropa Port :

1.

Cédric Virciglio, Haropa Port : « Nous avons reçu plus de 75 M€ de subventions européennes depuis 2014 »

Le Journal de la Marine Marchande Publié le 09 Mai 2022

Propos recueillis par Natalie Castetz

https://www.journalmarinemarchande.eu/actualite/shipping/cedric-virciglio-haropa-port-nous-avons-recu-plus-de-75-meu-de-subventions

La faiblesse de la présence des lobbys français à Bruxelles a souvent été commentée. Or, la fréquentation du quartier Schuman peut ne pas être neutre. Haropa a été le premier port français à avoir un représentant permanent spécialisé dans les affaires européennes, basé à Bruxelles. Pour quels résultats ? Entretien avec Cédric Virciglio, directeur de la stratégie et des relations internationales d’Haropa Port.

Cédric Virciglio, directeur de la stratégie et des relations internationales de Haropa Port. ©Haropa Port

.../...

et 2.

La croissance de Naviland Cargo freinée par le manque d’infrastructures

L’Antenne Jeudi 12 Mai 2022

https://www.lantenne.com/La-croissance-de-Naviland-Cargo-freinee-par-le-manque-d-infrastructures_a59261.html

L’opérateur de transports combinés et filiale de la SNCF Naviland Cargo connaît une bonne croissance en région lyonnaise. Celle-ci reste limitée par les insuffisances de sa plateforme multimodale.

© Naviland Cargo

.../...

     Dans le premier article, qui est manifestement un article de communication flatteur, on peut notamment lire :

.../...

" Vous coopérez donc avec vos concurrents nord-européens ?

C.V. :

Les problèmes de neutralité carbone sont communs à tous les acteurs du monde maritime ! Nous n’allons pas travailler en silos sur les grands projets liés à la transition énergétique et au Green Deal [politique climatique pour les cinq prochaines années qui érige en priorité n° 1, la neutralité carbone à l’horizon 2050, NDLR].

Nous avons une approche de range, considérant qu’il y a un avantage de compétitivité pour tous les ports du Nord qui mutualisent les problèmes techniques. Et nous ne sommes pas concurrents dans la mesure où nous servons des bassins de consommation différents. "

.../...

     Or, dans le second, on peut notamment lire :

.../...

" En mai 2022, Naviland Cargo, filiale de Rail Logistics Europe (le pôle logistique ferroviaire de la SNCF), a ouvert deux nouvelles rotations hebdomadaires directes entre Lyon et Le Havre. Objectif : répondre à une demande croissante sur l'axe Le Havre-Valenton-Gevrey-Vénissieux. "Il était nécessaire de soulager notre axe "multi-stops" en proposant une relation directe", explique Naviland Cargo.

Avec ces nouveaux services, l'opérateur de transports combinés témoigne de son dynamisme en région lyonnaise. De là, Naviland Cargo réalise 12 rotations aller-retours avec Fos-sur-Mer, sept avec le Havre, cinq avec Anvers, trois avec Marseille et cinq avec Rennes. "

     Question :

Comment se fait-il qu'Anvers, qui est censé servir un bassin de consommation différent de celui d'Haropa Port (dont Le Havre) selon M. Cédric Virciglio, directeur de la stratégie et des relations internationales de Haropa Port, bénéficie, comme Le Havre, de rotations par Naviland Cargo avec la région lyonnaise ?

Verdevase s/c Sire de Sei