Billet de Florestan:

Ce dimanche 24 avril 2022, les Normands ont à ce point voté comme le reste des Français que la géographie et la sociologie de la Normandie électorale est la parfaite reproduction à l'échelle régionale de la situation nationale.

Emmanuel Macron a obtenu 55,8% des suffrages normands, Marine Le Pen en a obtenu 44,1% : l'écart est donc plus serré en Normandie qu'à l'échelle nationale, voilà qui en dit long sur la division de nos concitoyens qui ont probablement jamais autant voter contre... Contre Le Pen pour les uns, contre Macron pour les autres.

L'abstention se chiffre à 24,1% des électeurs inscrits, un chiffre en légère baisse par rapport au scrutin de 2017.

Voici les résultats dans les cinq départements normands:

Dans l'ensemble, la géographie normande très opposée entre Macronistes anti-lépenistes des villes et Lepenistes anti-macronistes de la campagne se trouve confirmée, notamment dans le département de la Seine-maritime même s'il faut y mettre quelques sérieuses nuances car l'électorat de gauche urbain s'est en partie abstenu car il se sent plus anti-macroniste qu'anti-lepéniste pour jouer les castors sur le fameux "barrage" qui a, néanmoins été érigé notamment à Caen et plus encore à Rouen ou au Havre et c'est dans les trois plus grandes villes normandes que, sans surprise, Emmanuel Macron a fait ses meilleurs résultats (à Rouen, il culmine à plus de 76% des voix) : les électeurs d'origine étrangère des quartiers populaires périphériques de Rouen, du Havre ou de Caen se sont, bien entendu, mobilisés. En conséquence, les vrais "castors" d'Emmanuel Macron ce sont bien eux...

proxy-image 

V S

1

De même, émerge aussi un électorat pro-Macron dans le département de la Manche ou dans la périphérie rurale des grandes villes: c'est le vote des retraités qui s'est ainsi exprimé. Retraités plutôt aisés du littoral du Cotentin mais aussi les retraités des classes plus populaires des "papis BFMTV"... Enfin, c'est dans l'Eure, l'est du Calvados (Pays d'Auge) et l'Orne ou le Nord-Est de la Seine-maritime (pays de Bray) départements normands à la ruralité plus "profonde" que la candidate du Rassemblement National fait encore ses meilleurs scores avec une progression certaine par rapport à 2017, progression que l'on voit d'ailleurs partout dans la Normandie rurale périphérique y compris dans l'Ouest normand dont le comportement électoral ne doit pas être confondu avec celui de la Bretagne voisine qui a plébiscité Emmanuel Macron.

Dans la Manche:

Emmanuel Macron: 59,6%  Marine Le Pen: 40,3%

Le vote des retraités macronistes du littoral a pesé de tout son poids...

Dans le Calvados:

Emmanuel Macron: 60,2% Marine Le Pen: 39,7 %

La surmobilisation du vote urbain caennais anti-Le Pen a pesé de tout son poids écrasant le vote rural pro Le Pen qui reste majoritaire dans le Pays d'Auge et dans le Bessin.

Dans l'Orne:

Emmanuel Macron: 55,1 %  Marine Le Pen: 44,8 %

L'écart est assez serré ce qui témoigne d'une grande division: là encore les électorats populaires d'origine étrangère se sont surmobilisés à Flers et à Alençon pour le fameux barrage. Dans le rural profond de l'Orne, Marine Le Pen est passée en tête...

Dans l'Eure:

Marine Le Pen: 51, 3%  Emmanuel Macron: 48,6 %

L'Eure est le département normand qui fait exception: le vote urbain pro macron anti-Le Pen n'a pas été suffisant pour surclasser comme partout ailleurs le vote protestataire puissant venu de la ruralité périphérique d'un département aux nombreuses petites villes. L'Eure était le département normand des Gilets-Jaunes: il a donc voté en conséquence ce 24 avril et Hervé Morin qui fut le maire d'Epaignes dans un Lieuvin très pro Marine, n'y pourra rien!

Dans la Seine-Maritime:

Emmanuel Macron: 55,2%    Marine Le Pen: 44,7%

Ecart serré là encore qui témoigne d'une situation extrêmement constrastée: le Pays de Caux et le Pays de Bray (notamment ce dernier) ont voté massivement pour Marine Le Pen. Avec l'Eure, l'Est du Calvados et une partie de l'Orne, la Normandie rejoint la sociologie électorale du Nord et de l'Est de la France qui soutient Marine Le Pen depuis longtemps: c'est la France en souffrance (en "sous France"?). Mais la surmobilisation de l'électorat urbain populaire de la métropole de Rouen ou de celle du Havre, pour les raisons que vous savez, permettent de mettre le président sortant en tête des résultats dans le plus grand et le plus peuplé des cinq départements normands.

Sources:

https://elections.tendanceouest.com/presidentielle/2022/departement/76/seine-maritime/

Résultats complets en Seine-maritime par circonscription:

R_sultats_complets_par_circonscription

Résultats complets pour les cinq départements normands:

R_sultats_r_gion_normandie_complets

 Les élections législatives auront lieu les 12 et 19 juin prochains.

Les résultats de l'élection présidentielle sont ceux d'un pays extrêmement divisé. Dans ces conditions, il semble a priori difficile au président sortant de trouver une majorité parlementaire stable et suffisante mais tout lui reste possible si les Français demeurent ainsi en leur mémoire courte car le bilan du quinquennat précédent n'a pas été fait et encore moins débattu: il ne le sera d'ailleurs jamais. Tout reste possible pour le président fraichement réélu si la peur des uns reste plus forte que la colère des autres: il est donc probable que les Normands votent comme le reste des Français pour peupler l'Assemblée Nationale et si cette dernière se retrouve livrée entièrement au pouvoir macroniste comme lors de la précédente législature, on pourra alors s'autoriser à parler de suicide de la démocratie: mais le pire n'est pas forcément le plus certain dans le pays de Montesquieu ou de... Tocqueville!

Les cartes parlent d'elles-mêmes...

https://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/marine-le-pen-progresse-fortement-depuis-cinq-ans-voici-la-carte-du-second-tour-compare-a-2017-3cdced8a-c3fd-11ec-986e-afb59ec73cac

MjAyMjA0ZjM5YTY1ZjM0YWVjMzYwOWEyNmVmOWMzMDI0MzY5Nzg