Billet de Florestan:

Entre la fin de la tempête Eunice dont les rafales de Suroît ont fait blanchir notre littoral et l'arrivée d'un nouveau rideau de pluie dans l'après-midi, c'est un franc soleil dans le ciel normand qui vit passer, ce samedi 19 février 2022, le météore Zemmour en route vers le premier tour des prochaines élections présidentielles sinon le second si l'on en croit un récent sondage qui le donne désormais en tête des intentions de vote pour tous les candidats jusqu'à présent officiellement déclarés... Certaines mauvaises langues diront que c'est pour stimuler la sortie de leur tannière abstentionniste des "castors du barrage républicain" d'un vote utile Macron : sans l'aide des fameux "castors" d'une gauche qui prend l'eau de toute part, Jupiter Macron peinerait à projeter sa foudre plus loin que son piédestal à 25%.

Eric Zemmour, le candidat "Reconquête" de la droite nationale était donc de passage sur les terres du Conquérant: le matin, il était avec les pêcheurs normands à Port-en-Bessin pour s'enquérir de toutes les complexités de la question de l'avenir de la pêche artisanale sur les côtes françaises de la Manche.

On regrettera cependant que Dimitri Rogoff, le président de la fédération normande de la pêche n'ait pas souhaité assister à cette rencontre avec un candidat qualifié "d'extrême droite" par des journalistes qui peinent à mettre leurs préjugés idéologiques de côté lorsqu'ils doivent rendre compte du réel: à vous d'en juger en lisant la revue de presse ci-après.

Après cette rencontre matinale avec les pêcheurs normands confrontés à la triple peine du Brexit, des éoliennes marines et du risque de surpêche industrielle sur une mer réduite, Eric Zemmour s'est rendu à Ardevon, au domaine de la Jacotière pour donner un exceptionnel meeting en plein air devant le Mont-Saint-Michel avec un discours symboliquement stimulant sur le thème de la puissance de la France souveraine puisque l'archange Michel est cher au coeur d'un grand nombre de militaires en tant qu'archange protégeant ceux qui doivent nous protéger.

En revanche, il n'a pas été question de la dimension spécifiquement normande du Mont-Saint-Michel considéré seulement ici comme l'un de nos grands symboles nationaux: le thème de la culture et du patrimoine n'a donc pas encore été abordé dans les réunions publiques de la campagne d'Eric Zemmour et encore moins, le thème des territoires et de la décentralisation régionale. Le cadre du Mont-Saint-Michel pouvait se prêter à l'évocation de ces sujets, il n'en fut rien.

Il faudra donc encore patienter mais il reste moins de soixante jours avant le premier tour...

c3733f811cc9c20c73787e526b50cbb837462dc9ec3250153e11da9119bece39

(crédit photo: agence Reuters pour le Figaro)

REVUE DE PRESSE

https://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/presidentielle-l-escale-tres-mediatique-d-eric-zemmour-a-port-en-bessin-dans-le-calvados-61f2a5b2-9188-11ec-aaf5-0db8b9c4bcf4

MjAyMjAyY2M1ZDRhYzRjYmFjMWNjNTYzYTYxNjA3NmRlZWFiNTg

Présidentielle. L’escale très médiatique d’Éric Zemmour à Port-en-Bessin dans le Calvados

L’escale d’Éric Zemmour à Port-en-Bessin (Calvados), ce samedi 19 février 2022 devait mettre en avant le ralliement de Nicolas Bay (ex-RN) et permettre au candidat de s’afficher avec des pêcheurs. Une opération médiatique qui a attiré une foule de journalistes sur les quais.

Mise en scène, presque théâtralisée, l’escale d’Éric Zemmour à Port-en-Bessin (Calvados), ce samedi 19 février 2022 était réglée au millimètre. Pour le journaliste devenu candidat à la présidentielle, il s’agissait à la fois de mettre en avant le ralliement de Nicolas Bay, récemment débarqué du Rassemblement national, tout en prêtant une oreille attentive au monde de la pêche, quelque peu chahuté par le Brexit, la surpêche de bateaux venus de l’étranger et l’implantation de champs éoliens en mer… Ce que l’on appelle « une séquence » dans le jargon des communicants politiques.

Celle organisée ce samedi matin sur les quais de Port-en-Bessin était savamment orchestrée. Quelques minutes avant l’apparition d’Éric Zemmour, Nicolas Bay était à la manœuvre, devant une forêt de micros et de caméras, pour commenter son ralliement, avant d’être rejoint par Guillaume Peltier, le porte-parole du candidat.

Tout était prêt pour le deuxième acte, avec l’arrivée du capitaine Éric Zemmour, vêtu d’un pull de marin tricolore, accueilli par ses deux équipiers, entouré par une quarantaine de photographes et de journalistes, accompagné par à peine plus de sympathisants et militants. L’équipe d’Éric Zemmour a ensuite participé à une réunion à huis clos, avec une demi-douzaine de représentants du monde de la mer.

S’il a bien rencontré une demi-douzaine de professionnels normands de la mer venus de Port-en-Bessin et Ouistreham (Calvados), Barfleur (Manche) ou Dieppe (Seine-Maritime), les élus et représentants des instances de la pêche ont quant à eux décliné l’invitation.

Les professionnels présents avaient préparé un dossier complet sur l’éolien et la pêche industrielle. « Des sujets qu’Éric Zemmour ne connaissait pas, reconnaît Pierre Marie, patron du chalutier Pierre d’Ambre, à Port-en-Bessin. Mais il nous a écoutés et nous avons même eu l’impression d’avoir été entendus. »

Après un bref passage sur le pont du chalutier Grand Charles, sur lequel le candidat d’extrême droite n’a pas manqué de poser devant le nom judicieusement choisi de cette embarcation, Éric Zemmour a ensuite pris la route du Mont Saint-Michel, pour un meeting face à la Merveille.

Voir aussi:

https://www.francebleu.fr/infos/politique/eric-zemmour-en-deplacement-a-port-en-bessin-avant-son-meeting-au-mont-saint-michel-1645267346


 Avis aux lecteurs : pour le journaliste de Ouest-France la puissance de la France est à mettre entre guillemets... Et il semble étonné de découvrir la véritable symbolique de l'archange Saint Michel qui est celui qui protège du Mal et qui protège ceux qui ont le devoir de nous protéger...

https://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/presidentielle-au-mont-saint-michel-eric-zemmour-exalte-la-puissance-de-la-france-5a75fe9c-9192-11ec-aaf5-0db8b9c4bcf4

Présidentielle. Au Mont Saint-Michel, Éric Zemmour exalte la « puissance » de la France

MjAyMjAyZDdmYTJhN2U2YzBlOTk3NmU1ZmJhYTYwNDNhNTZlYTQ

Le candidat d’extrême droite (sic!)  était au Mont Saint-Michel à la mi-journée ce samedi 19 février 2022 pour un meeting. Accompagné de Nicolas Bay, son nouvel allié, le candidat a vanté la puissance

Dans un champ avec le mont Saint-Michel en arrière-plan, le candidat d’extrême droite Éric Zemmour a exalté samedi la puissance ​et les valeurs chrétiennes de la France après avoir présenté sa nouvelle recrue venue du RN, Nicolas Bay.

Devant un millier de sympathisants agitant des drapeaux tricolores les pieds dans la boue, le candidat du parti Reconquête ! n’a pas fait de nouvelle annonce mais insisté sur l’image du rocher le plus célèbre de France​, ce château de fées, planté dans la mer, haut-lieu de notre mémoire nationale.

Rappelant que les premiers chrétiens s’y sont installés il y a quinze siècles​, Éric Zemmour a fait une longue digression sur Saint-Michel, ange supérieur et ange militaire, pour dire que les nations avaient elles aussi un combat spirituel à mener pour défendre leur âme, leur identité et leur indépendance.

Toute ma vie, je combattrai cette vision de la France vassale, de la France valet, de la France marionnette, a-t-il souligné, estimant que la puissance de la France était en péril, à cause notamment d’Emmanuel Macron, seul rival politique qu’il ait cité samedi, à 50 jours du premier tour de la présidentielle.

Macron veut être l’intime des grands de ce monde, sans jamais les affronter lorsqu’ils nous marchent dessus, au point de faire paraître la France minuscule […] En 2017, la France a élu le néant et elle est tombée dedans​, a-t-il lancé sous les clameurs de son public criant Zemmour président

Rappelant qu’il prévoyait d’augmenter de près de 30 milliards d’euros le budget de la Défense d’ici à 2030, il a aussi insisté sur les économies à faire en arrêtant de distribuer des chèques cadeaux d’aide au développement de 140 millions d’euros à la Chine.

Nous ne voulons pas plus d’assistanat chez nous que d’assistanat mondial ! La France n’est pas une ONG​, a-t-il lancé.

Pour Éric Zemmour, ce meeting normand était aussi l’occasion de présenter sa dernière recrue venue du Rassemblement national, l’eurodéputé Nicolas Bay, bombardé aussitôt vice-président de Reconquête !.

À la tribune, M. Bay, conseiller régional en Normandie, a lui aussi vu dans le Mont Saint-Michel le symbole de la France éternelle qui ne veut pas mourir​, alors qu’elle est » menacée par l’immigration de masse, l’islam politique », mais aussi » l’État tentaculaire, bureaucratique et spoliateur. »

Avouant son émotion ​en ce premier jour d’une nouvelle vie politique, il a assuré, au bord de la D275 en face d’une biscuiterie : On ne remplace pas les Français car les Français sont irremplaçables.


Lire aussi dans sur le site du Figaro:

https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/au-mont-saint-michel-eric-zemmour-se-reve-d-ores-et-deja-au-second-tour-20220219

Au Mont-Saint-Michel, Éric Zemmour se rêve d'ores et déjà au second tour

Une belle carte postale. À l'ombre du Mont-Saint-Michel, son abbaye millénaire dans le dos, Éric Zemmour a donné ce samedi un meeting de plein air devant plus d'un millier de soutiens. Tous les pieds dans la boue, jusqu'aux chevilles. «Nous avons même le soleil avec nous, c'est le soleil d'Austerlitz», s'est félicité le candidat tout juste arrivé sur scène. Trop heureux de passer entre les gouttes, alors qu'un déluge de pluie était annoncé. Prenant la parole après sa récente prise de guerre, l'eurodéputé RN et régional de l'étape Nicolas Bay, le chef de file de Reconquête ! a choisi d'axer ses trente minutes de discours sur «la puissance de la France», sa défense, son industrie d'armement.

Régaliens par excellence, ces thèmes, du ressort seul du président de la République, ont permis à Éric Zemmour de mettre en selle son duel avec Emmanuel Macron. À l'issue d'une semaine où l'essayiste a, coup sur coup, dépassé dans les sondages sa rivale Les Républicains…


La réunion publique d'Eric Zemmour devant le Mont-Saint-Michel a revêtu une forme originale sinon exigeante: elle fut avancée à midi pour être en plein air en plein hiver sous le soleil entre une tempête et un rideau de pluie à venir, le tout, les deux pieds bottés dans la boue d'un champ de labour... Les réseaux sociaux aiment la boue...

https://actu.fr/politique/presidentielle-2022-eric-zemmour-au-mont-saint-michel-le-meeting-vu-des-reseaux-sociaux_48834914.html

Présidentielle 2022. Eric Zemmour au Mont-Saint-Michel : le meeting vu des réseaux sociaux

Candidat à l'élection présidentielle 2022, Eric Zemmour était en meeting au pied du Mont Saint-Michel ce 19 février. Sa prestation a été très suivie sur les réseaux sociaux.

Plus de 57 000 tweets signés du #ZemmourMontSaintMichel. Le passage du candidat à l’élection présidentielle 2022 dans la Manche dans la baie du Mont-Saint-Michel, ce samedi 19 février 2022 après-midi, n’est pas passé inaperçu sur Twitter. Sur le réseau social, le meeting était même le sujet le plus commenté à 16h30. 

Aux côtés notamment de Nicolas Bay, qui a rejoint son parti Reconquête! depuis le Rassemblement National au cours de la semaine, environ un millier de sympathisants s’est rassemblé dans un champ et dans la boue, au lendemain du passage de la tempête Eunice. Un détail que n’ont pas manqué de relevé les internautes.

Commentaire d'un internaute:

"Moi je dis qu’il faut un sacré panache pour donner une réunion publique dans un champ sous le vent glacial d’un samedi d’hiver. Rameuter 1500 personnes dans ces conditions, qui peut le faire ?"


 Entre 1000 et 2000 personnes courageuses sont venues écouter en plein air Eric Zemmour avec le Mont-Saint-Michel en toile de fond: le public venu botté a pu affronter la boue d'un champ de maïs car la réunion publique avait lieu sur un terrain privé du domaine de la Jacotière à Ardevon.

Une diversité "vexillaire" enfin plus équilibrée au pied du Mont-Saint-Michel...

Comme d'habitude, le public pavoise aux trois couleurs nationales panachées des couleurs provinciales appartenant aux lieux. Les images ci-dessous capturées sur le compte Twitter d'un journaliste montre, pour une fois ! la présence plus discrète du fameux gwen-ha-du breton voire, la présence d'un drapeau breton plus historique et authentique, à savoir le pavillon blanc à croix noire. La Normandie était, quant à elle, représentée par nos habituels léopards et par un grand Saint-Olaf léopardisé visible sur la droite de la photo: nous avions craint une marée de "gwen ha du" bretons poussant comme l'ivraie dans le blé tricolore. Il n'en fut rien et c'est heureux alors que de nombreux militants bretons de Reconquête sont venus assister à cet exceptionnel meeting d'Eric Zemmour devant le Mont-Saint-Michel: des consignes de discrétion et de modération ont-elles été données?

FL9PFYiXMAcKukY

FL-JZUbXwAAL4Is

Pour revoir l'intégralité du discours d'Eric Zemmour consacré à la préservation de notre souveraineté diplomatique et au maintien de notre puissance militaire devant le Mont consacré à Saint-Michel, le patron des militaires des Normands, c'est par ici:

https://www.youtube.com/watch?v=I3e4dx_4zoI