"Liberté, j'écris ton nom." (Paul Eluard)

L'année qui s'achève sera marquée d'une pierre noire dans la libre conscience de ceux qui en disposent encore: sous prétexte d'urgence sanitaire, l'actuel gouvernement cornaqué par un prince solitaire stagiaire qui applique le mode d'emploi fourni avec le produit clef-en-mains, a attaqué nos libertés fondamentales publiques de façon inédite dans l'histoire contemporaine de notre pays. En terme de contraintes discriminatoires ciblant une partie de la population au nom de l'intérêt général, il faut, hélas remonter à la Libération de 1944 et à la Seconde guerre mondiale pour trouver pareil précédent!

La Normandie du fait de sa tradition juridique millénaire centrée sur la défense et la protection des droits de la personne individuelle et fondée sur une authentique séparation entre le pouvoir exécutif et l'autorité juridique en faisant du duc puis du duc-roi un prince au service du maintien et de la conservation du droit et non l'inverse comme dans la tradition impériale-romaine dont use et abuse actuellement Monsieur Macron, est une terre de Liberté, donc une terre de la Paix et du Droit: le débarquement de juin 1944 sur la terre normande pour commencer la libération de toute l'Europe de l'enfer nazi a fait des Normands les martyrs de la Liberté, à savoir, des témoins engagés dans leur vie et dans ce qu'ils avaient de plus cher pour le rétablissement de nos libertés fondamentales et pour leur conservation.

Avec la transformation du passe sanitaire en "passe vaccinal" à l'occasion d'une loi scélérate passée en vitesse en profitant de la trêve des confiseurs au risque d'abaisser comme jamais le parlement sous la 5ème République, Emmanuel Macron commet vraisemblablement l'erreur historique qui lui coûtera cher: la démocrature ou la dictadouce sanitaire de Monsieur Macron passera-t-elle l'hiver?

C'est à nos concitoyens d'en décider par le dernier levier démocratique qui nous reste: à savoir le bulletin de vote du suffrage universel direct qui justifie la démocratie, la nation, la république en ce beau pays de France plus que jamais inquiet pour son avenir.

Les résistants Normands de la France Libre ont été vaillamment au rendez-vous de l'Histoire en juin 1944 pour rétablir sur le sol de France, la souveraineté pleine et entière de la République française et de son peuple: les résistants Normands, n'avaient pas seulement saboté l'armée allemande. Ils avaient aussi saboté le plan américain de mise sous tutelle de la France libérée...

C'est donc chargé de ces glorieux souvenirs historiques que la rédaction de "Sire de Sei" souhaite à tous ses lecteurs une belle et heureuse année 2022 avec cette espérance qui doit surmonter tous les espoirs déçus d'être un jour tous ensemble réunis dans une Normandie libre et dans une France libre.

127316478