La rédaction de "Sire de sei" a reçu le message d'appel à l'aide suivant:
REFUSEZ LE PROJET EOLIEN DE BAROU-NORREY (Pays de Falaise - Calvados)
 
Bonjour
Il s'agit d'un projet qui a été repoussé une première fois par l'association SOS Pays de Falaise.
Mais comme c'est souvent le cas, ce projet a été repris au même emplacement mais avec des éoliennes bien plus grandes et plus puissantes.
L'enquête publique vient de commencer. Il faut y participer.
Même si vous n'êtes pas directement concerné, vous pouvez souligner que vous êtes normand et, qu'à ce titre, vous défendez le pays de Falaise, le pays d'Auge, le Calvados et toute la Normandie contre l'invasion des éoliennes sur notre territoire.
Les responsables de l'association ont pris le temps et la peine de lire les 1200 pages du dossier de l'étude d'impact pour en présenter un résumé ci-joint.
Vous pouvez ne reprendre que quelques points pour les dénoncer au Commissaire Enquêteur.
Il faut bien comprendre que si les éoliennes s'installent, c'est toute la région qui va être infestée. Elle risque de devenir une zone sacrifiée à l'éolien comme tant d'autres maintenant en France.
Défendre cette région, c'est nous défendre tous contre cette peste.
POUR STOPPER LE PROJET IL FAUT REPONDRE A L’ENQUETE PUBLIQUE :
DU 25 OCTOBRE AU 29 NOVEMBRE 2021
 
Par courrier postal : à l’attention de la commission d’enquête à l’adresse de la Mairie de
Barou-en-Auge : rue de la Mairie 14620. Barou en Auge.
 
 
Plus de précisions avec

Caroline d'Assay     Secrétaire  SOS Pays de Falaise

28, route de Morteaux      14170 Vicques        06 09 44 62 61

OBSERVATIONS SUR LE PROJET EOLIEN DE LA VALLEE D’AUGE FAITES A PARTIR DU DOSSIER OUVERT AU PUBLIC POUR ENQUETE DU 24 OCTOBRE AU 29 NOVEMBRE 2021
Caractéristiques du parc décrites dans le dossier du promoteur: Dans la zone favorable centre Calvados : 7 éoliennes du type N149 de 4 à 5.7 MW, production électricité 71 à 77 GW/an consommation de 34 000 habitants, 1944 h d fonctionnement ; le rendement est donc de 21 %  mat conique de 105 m;  hauteur pale haute : 179 m de 3m/s à 11.5Ms de vent, pale en plastique renforcé de fibre de verre. Distance mini/habitation : 780 m
PREAMBULE SOS PAYS DE FALAISE : Les commentaires critiques suivants ont été faits après une lecture complète du dossier. Nous avons noté que les études réglementaires ont été effectuées effectivement dans les règles de l’art, font toutes mention de différents problèmes notables sur le patrimoine, le paysage, le fonctionnement du radar et la biodiversité et sont considérés par les promoteurs comme négligeables, ou même nuls. 
Nous ne pouvons accepter ces conclusions et développons les nôtres ci-dessous qui reprennent les dossiers par thèmes. Vous pourrez vous en inspirer pour votre réponse à l’enquête publique. Nous vous recommandons de ne pas faire de copier-coller, les commissaires enquêteurs n’apprécient pas de voir la même chose dans les contributions. Mettez votre sauce et ajoutez vos contributions personnelles. Ne développez pas trop de thèmes. Il vaut mieux écrire peu et présenter des thèmes bien traités et clairs qui puissent être repris facilement par le rapporteur. Partagez-les en famille…
Pour répondre vous pourrez aller sur place dans les mairies de Barou et Norrey comme indiqué dans le prospectus joint à cet envoi. Gardez à l’esprit que les enquêteurs vont analyser les observations via un logiciel à partir d'un certain nombre de mots-clefs "importants" (par ex : pour, contre, vent, bruit, biodiversité, patrimoine, etc, etc...). Il faut donc, dans les observations, répéter souvent ces mots-clefs. 
COMMENTAIRES CRITIQUES CHOIX DU SITE DE LA VALLE DE LA DIVE- COMMENTAIRE GENERAL
Il n’y a pas de description de l’état actuel du site, indiquant notamment que celui-ci est actuellement totalement préservé. Il n’y a pas de mesures pour envisager les effets négatifs sur l’environnement pour compenser le déploiement des 7 éoliennes le long de la route de Trun et leurs nuisances, L’aspect naturel préservé et sa qualité de vie pour les habitants, la mémoire historique de la fin de la Bataille de Normandie (c’est exactement le trajet des troupes polonaises délivrant la vallée et allant à Chambois), la vue directe du Château de Falaise sur la vallée seront bafoués. Mais, surtout, c’est la présence permanente de ces éoliennes qui affectera les populations 20 km autour, et pour les plus près à moins d’un km, à Norrey, Barou et les Moutiers. Ceux de Morteaux Couliboeuf viennent juste après. (1748 habitants dans les 10 communes proches). Le tout sans bénéfice pour le climat.
Le promoteur omet de signaler la nette et très majoritaire opposition, rencontrée lors des informations du public. Le promoteur évoque une démarche de concertation et notamment la co-construction du projet ; cette assertion est fausse en ce qui concerne les réunions publiques. Le promoteur n’a tenu aucun compte des observations et demandes qui lui ont été faites, a contourné nombre de questions posées en séance. Ses comptes-rendus systématiquement biaisés ont fait l’objet de demandes de correction qui ont été rarement prises en compte. In fine, les opposants à ce projet représentaient au moins 80 % des présents. Cela fait beaucoup de monde pour subir des conséquences sur leur confort, leur santé, leur sécurité (Radar de Falaise perturbé) et leurs finances (dépréciation des biens immobiliers). Les seuls vrais bénéfices seront encaissés par les promoteurs.
Le promoteur prétend que « l’impact sera nul à faible, voire positif sur le milieu humain ». L’ensemble de notre argumentaire tend à démontrer le contraire, l’impact sera fort au plan de la santé (acoustique, stroboscopique) au plan économique (augmentation de la facture d’électricité, baisse du prix des maisons, du chiffre d’affaire des gîtes, moindre attractivité touristique, risque sur les élevages au plan du bien-être animal (vaches électro-sensibles) et de l'Histoire et du patrimoine (paysage rural transformé en paysage industriel….) et patrimonial.
(...)
Les conclusions du promoteur sont biaisées et généralement fausses. Il est inadmissible que l’église de Norrey, une des plus anciennes du Calvados, ne soit même pas mentionnée ! Elle possède un ensemble de fresques médiévales exceptionnelles dans le Calvados et se trouvera à 1250 mètres d’une éolienne 9 fois plus haute qu’elle !

OIP

La dite éolienne de 180 m sera d’ailleurs plus haute que le Mont Saint Michel (157 mètres en haut de la flèche). Comment ne pourrait-on pas voir une éolienne en mouvement plus haute que le Mont Saint Michel et 9 fois plus haute que l’église ? Comme il a déjà été dit,  les photomontages la concernant ne figurent plus dans le dossier. A part le choix d’un point très en retrait du village et qui cache l’église, l’étude paysagère fournie par le promoteur éolien est biaisée. Les autres nombreux monuments historiques de la zone d’étude ne sont pas mentionnés, comme si ils n’existaient pas ! Effectivement la courbe suit l’axe de la plaine pour le défigurer.

R

On verra ces éoliennes de partout, et sans aucun rapport d’échelle avec le paysage puisqu’elles dépasseront les hauteurs des deux cotés de la vallée. Elles seront visibles effectivement en surplomb de l’escarpement du Pays d’Auge et des hauts de Falaise et du château de Guillaume Le Conquérant récemment élu deuxième Monument préféré des français !
Ces éoliennes mutileront et écraseront un paysage jusqu'à présent préservé!

79681310820192015

Le dernier nuage sur la vallée de la Dive | Photolive, toutes les photos météo en temps réel - Infoclimat

Le panorama de la vallée de la Dive vu depuis le Mont Ormel (10 août 2019 en soirée): imagine-t-on des éoliennes géantes dans ce paysage... existentiel, sinon sacré de notre Normandie? Puisqu'il s'agit du site historique le plus tragique et le plus sanglant de la bataille de Normandie de l'été 1944 qui a permis la Libération de la France et de l'Europe du Nazisme.

R (1)

OIP (1)

P20959377D3791096G_px_640_

caf4e092e0590a685b65822044637490