Le Festival de l'Excellence Normande ou "FENO", bat son plein ce week-end au parc des expositions de Rouen pour sa seconde édition:

FÊNO, 2e édition | Région Normandie

La seconde édition du Festival de l’Excellence Normande (FÊNO) se tiendra du 10 au 12 septembre 2021 au Parc des Expositions de Rouen. 

Plus de 300 exposants vous donnent rendez-vous en septembre pour vous faire vivre une expérience unique, au coeur des talents et des fiertés normandes ! Gastronomie, artisanat, culture, innovation : trois jours de démonstrations, d’animations, de rencontres, de ventes directes et de spectacles... Le rendez-vous du « made in Normandie » !

Préparez votre parcours sur le site Fêno

Des célébrités à Fêno !

Florian Barbarot de Top Chef vient cuisiner à Fêno !

Cours de danse et spectacle de magie avec Camille la danseuse et AchilleMagic, deux tiktokeurs normands suivis par des millions d'abonnés. 

Venez affronter Dorian Louvet, l’aventurier normand de Koh Lanta lors de défis sportifs ! 

Amandine Petit, Miss France 2021 et Miss Normandie 2020, est l'invitée d'honneur de Fêno 2021 ! 

Bilal Malek, Mister France 2021, participe aussi à Fêno !

Portraits d'exposants

Matthieu Farcy, comédien-narrateur

Sébastien Bellétoile, Meuh Cola

Dégustonfoin, toutes les saveurs et senteurs du bocage Normand

La Perche, la paille en paille made in Normandie

L’association Lin et Chanvre Bio pour du textile local et écologique

FÊNO, des espaces pour toutes les envies !
Les léopards de Fêno s'exposent !

En 2019, la Région Normandie a organisé le 1er festival de l’excellence normande. Les deux léopards s’imposaient alors, dans une version contemporaine, comme symbole de ce nouvel événement, qui s’attache à mettre en valeur les réussites et fiertés normandes.

Les deux léopards de FÊNO prennent corps en 2020 grâce à une commande de la Région Normandie à l’atelier de sculpture Leblon Delienne. Installé à Neufchâtel-en-Bray (76), labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV), cet atelier met depuis plus de trente ans son savoir-faire au service de la création. Passionné de Pop Culture, Leblon Delienne en interprète les codes et donne vie à nos héros préférés ou à leurs univers imaginaires en créant des figurines, des statues, du mobilier et des objets d’art.

Chaque pièce de collection est conçue comme une véritable oeuvre d’art et bénéficie d’un soin et d’une qualité de finition exceptionnelle, témoignant de l’excellence de leur création et de leur rayonnement culturel international. Réalisés à l’échelle 1, c’est-à-dire en dimensions réelles, ces deux léopards aux couleurs de FÊNO, sont fabriqués en résine et peints à la main. Les deux socles ont été réalisés par l’équipe mobile de maintenance du lycée Guillaume le Conquérant de Falaise.

8-leopards Abbaye

 

  • A ne pas manquer sur le site de Paris-Normandie, la question qui tue!

Le FÊNO, festival de l'excellence normande, a lieu du 10 au 12 septembre. L'identité normande est de plus en plus revendiquée ces dernières années. Et vous, ressentez-vous de la fierté d'être Normand ?

Réponse: OUI à 80% (332 réponses) 

NON à 20% (85 réponses postées par... Marommix!)


 

  • Samedi 11 septembre 2021: 9ème manifestation contre le passe sanitaire en Normandie. La mobilisation s'essouffle... 

Neuvième manifestation à Rouen contre le pass sanitaire: la mobilisation en baisse (paris-normandie.fr)

Neuvième manifestation à Rouen contre le pass sanitaire: la mobilisation en baisse

Plusieurs centaines de personnes manifestent, samedi 11 septembre 2021, dans les rues de Rouen contre le pass sanitaire. C’est beaucoup moins que les week-ends précédents.

Ils restent mobilisés, mais beaucoup moins nombreux que lors des huit premiers samedis de manifestation. À Rouen samedi 11 septembre 2021, plusieurs centaines de personnes défilent contre le pass sanitaire ; ils étaient 2000 la semaine dernière encore. Mais qu’est-ce qui a bien pu décimer les rangs comme ça ? Entre autres, « les soignants, ils sont partis manifester à Paris », croit savoir Valérie, la cinquantaine. De fait, les soignants, pour qui le pass sera obligatoire mercredi 15 septembre sont totalement absents du cortège composite, formé de gens de toutes les classes d’âge, les seniors étant cette fois proportionnellement plus représentés que d’ordinaire. La Rouennaise ne se dit « pas contre les vaccins, mais contre cette inoculation-là. C’est une expérimentation dont les tests cliniques prendront fin en 2023. » Elle prône « la liberté », credo unanimement partagé par ces manifestants pacifiques et généralement de bonne humeur.

 « Il faudrait passer à autre chose »

Comme Gaëtan, gilet jaune barré de slogans anti-pass, anti-vax, ancien sapeur-pompier professionnel. Il a son pass autour du cou, une image plastifiée représentant un doigt d’honneur… Lui aussi défile tous les samedis avec son épouse Nadine. « Le mouvement a tendance à s’essouffler, alors il faudrait passer à autre chose », estime le retraité du Petit-Quevilly. «  La semaine prochaine, glisse un autre, on prévoit des distributions de tracts dans les écoles », cible présumée « de la propagande [gouvernementale] ».

Sur ce, le cortège s’ébranle et tout le monde en est. Pourtant, à trois reprises, un appel avait été lancé avec un porte-voix : « Comme il y a beaucoup de personnes âgées, celles qui le souhaitent peuvent manifester sans défiler, de manière plus statique, en allant à la rencontre des gens. » Dans la foule massée place de l’hôtel de ville, cette phrase attrapée au vol, prononcée par un petit homme à casquette, avec le sourire : « C’est pas comme ça qu’on va faire la révolution ! »

Voir aussi:

1 000 personnes défilent à Caen contre le pass sanitaire | Liberté Caen (actu.fr)


 

  • Val-de-Reuil: la cuisine au woke a un goût de brûlé et le socialiste de luxe Marc-Antoine Jamet pourra, s'il ne l'avait jamais fait, méditer la fameuse phrase attribuée à Bossuet: "Dieu se rit des hommes qui se plaignent etc, etc..."

La mairie de Val-de-Reuil "assiégée", son édile enfariné dénonce cette atmosphère "explosive" (francebleu.fr)

Une trentaine de personnes ont envahi la mairie de Val-de-Reuil (Eure) ce samedi. Un rassemblement était organisé devant l'édifice à l'appel de la ligue de défense noire africaine, une semaine après la rixe et les nombreuses tensions dans la ville.


 

  • A Cormeilles, va prochainement ouvrir, dans l'ancien presbytère, un... musée du curé! Sic transit gloria mundi! Autrement dit: tout fout le camp!

Un musée du curé dans l'ancien presbytère de Cormeilles pour garder une trace du passé | L'Éveil de Pont-Audemer (actu.fr)

  • De nouveaux aiguillages en gare d'Evreux-Normandie: pour ne pas désorienter les Franciliens désireux de s'installer chez nous?

SNCF. Un important chantier pour changer les aiguillages à la gare d'Evreux | La Dépêche Évreux (actu.fr)

  • Au Havre, les urgences des cliniques privées ferment certains jours faute de personnel disponible. Que fait Edouard Philippe? Rien!

Au Havre, les Urgences ferment faute de personnel, "une situation totalement inédite" | 76actu

Les urgences de cliniques privées du Havre ferment certaines nuits et dimanche 12 septembre : l’hôpital Monod s’organise (paris-normandie.fr)


 

  • C'est à Caen et au Havre qu'il ferait bon de marcher en ville...

Mais nous n'en sommes pas très convaincus car les notes attribuées aux villes testées dans l'enquête à lire ci-dessous sont moyennes.  Ainsi, Caen, la meilleure ville normande n'obtient qu'un médiocre 10,7/20! Et de préciser que les meilleurs résultats sont pour les villes qui ont pris la peine de valoriser et de respecter leur patrimoine architectural et végétal. A Caen, ce n'est franchement pas le cas!

Quelles sont les villes de Normandie où selon les piétons, il fait bon marcher ? | 76actu

Du 7 décembre 2020 au 15 mars 2021, le collectif « Place aux Piétons », en partenariat avec l’ADEME, a proposé aux internautes de remplir une enquête en ligne pour recueillir leur ressenti sur la marchabilité de leur commune et leur avis sur la manière d’améliorer le sort des piétons dans les espaces urbanisés. Plus de 68 500 personnes en France ont participé à ce questionnaire. 

200 villes ayant obtenu plus de 40 questionnaires renseignés ont ainsi été classées dans un tableau. En Normandie, on retrouve huit villes dans ce classement. 

Caen et Le Havre : les « mieux classées » 

« Aucune ville ne mérite véritablement d’être sur un podium, la plupart ayant à peine la moyenne de 12 sur 20. Elles présentent toutes des faiblesses sur les critères de marchabilité que sont la mobilité, l’accessibilité ou la protection. Les villes qui se démarquent sont des villes présentant des atouts pour la marche loisir, atouts géographiques, esthétiques, patrimoniales », indique le site Place aux piétons.

D’excellent (A+) à très défavorable (G), les villes sont classées selon le ressenti général, la sécurité, les efforts de la Ville… 

Sur les huit villes de Normandie que l’on retrouve dans ce classement, les mieux classées sont Caen (Calvados) et Le Havre (Seine-Maritime). Toutes deux sont en catégorie C soit plutôt favorable. 

Caen l’emporte au niveau régional parmi les huit villes affichées avec une moyenne de 10,73 pour le ressenti global. Elle est suivie de près par Le Havre : 10,6. À noter que la ville d’Édouard Philippe obtient une meilleure note sur la sécurité des piétons : 11,55 contre 11,30 pour la préfecture du Calvados.

Rouen, Bayeux, Bolbec ou Cherbourg… 

Et Rouen dans tout ça ? Comme, Bayeux, Bolbec, Cherbourg, Sainte-Adresse et Sotteville-lès-Rouen qui figurent dans le classement la préfecture de Seine-Maritime est classée D soit moyennement favorable avec une note de 9,45 en ressenti global. Au niveau national, c’est d’ailleurs la catégorie D avec une moyenne de 9,2 /20 qui est majoritaire si l’on s’en réfère à cette étude. 


 

  • Lonlay-l'abbaye a les honneurs de TF1 pour la qualité exceptionnelle de son... désert rural!

La commune de Lonlay-l'Abbaye a les honneurs de la télévision | Le Publicateur Libre (actu.fr)

  • Un exceptionnel legs de tableaux de maîtres fait son entrée au musée des Beaux arts de Rouen: A l'occasion de ce legs magnifique pour le Musée des Beaux-Arts de Rouen, ayons une pensée reconnaissante pour François Bergot, Inspecteur général des musées de France, conservateur en chef du Musée des Beaux-Arts de Rouen (en 1989) qui est à l'origine de ce legs en entretenant des relations de confiance avec Madame Baudoux, soutenu en cela par Jean Lecanuet. Plus de trente années se sont écoulées pour porter ses fruits et l'enrichissement des collection du musée de Rouen va enfin être offert aux regards du public.

Renoir, Boudin, Chagall... Le legs exceptionnel d'un médecin au Musée des beaux-arts de Rouen | 76actu

  • Méfité! Méfité! Les Chinois montent au capital de la laiterie d'Isigny-Sainte-Mère devenue le fournisseur exclusif de lait maternisé pour l'immense marché chinois. On connaît le proverbe: "quand on dîne avec le diable, le manche de la cuillère n'est jamais assez long!"

https://actu.fr/normandie/isigny-sur-mer_14342/manche-une-entreprise-chinoise-augmente-sa-participation-au-capital-d-une-cooperative-agricole_44795665.html

  • Le secteur laitier normand se porte bien: on embauche!

Messageries Laitières. Face à un surcroît d'activité, l'entreprise de Vire Normandie embauche | La Voix le Bocage (actu.fr)

  • L'exceptionnel grand orgue de la cathédrale d'Evreux fait sa rentrée!

Concerts à la Cathédrale d'Évreux. Le grand orgue fait sa rentrée | La Dépêche Évreux (actu.fr)

Evreux. Rencontre au sommet de l'orgue de la cathédrale avec Odile Jutten | La Dépêche Évreux (actu.fr)

AM.OR.C.E (orguesevreux.com)

25301-210910145401652-0


 

  • L'église du Sacré-Coeur de Bagnoles-de-l'Orne va retrouver ses cloches...

Un spectacle pour faire revivre les cloches du Sacré-Cœur à Bagnoles de l'Orne Normandie | Le Publicateur Libre (actu.fr)

  • La foire de la Sainte-Croix de Lessay reprend son souffle millénaire en cette année 2021... Une satisfaction pour Stéphanie Maubé notre bergère préférée et maire de la commune qui s'était battue en vain pour éviter l'annulation de l'édition 2020. Mise au point aussi de notre bergère au sujet de la tension avec les forains à l'ouverture de l'événement sur fond d'Etat central régalien défaillant!

EN IMAGES - C'est parti pour la foire Sainte-Croix de Lessay (francebleu.fr)

La foire Sainte-Croix de Lessay est de retour ce vendredi, après l'annulation de l'édition 2020, en raison de la crise sanitaire. Pendant trois jours, près de 1 500 exposants sont attendus dans le centre-Manche. La journée a commencé par le traditionnel marché aux chevaux.

C'est une des plus ancienne foire de France. La foire Sainte-Croix de Lessay débute ce vendredi dans le centre-Manche.. Au petit matin, une légère pluie s'est invitée sur le site, durant l'installation des premiers exposants. Dès sept heures, on sentait déjà l'odeur des premiers rôtisseurs, dans la fameuse allée. Ces professionnels sont de retour, après une édition 2020 annulée, en raison de la crise sanitaire. 

La foire a démarré avec le traditionnel marché aux chevaux. Sur les plus grandes années, près de 350 000 visiteurs étaient présents sur les trois jours, venus de partout en France. Toutefois, le contexte sanitaire devrait freiner certains. La municipalité planche sur entre 200 000 et 250 000 visiteurs pour cette édition.

Déjà du monde pour ces premières heures ? 

Pour accéder au site, le pass sanitaire est obligatoire au six entrées"C'est épouvantablement compliqué à mettre en œuvre [avec la crise sanitaire ndlr] et c'est ça qui la rend géniale, explique Stéphanie Maubé. La maire de Lessay était l'invitée de Cause Commune ce vendredi sur France Bleu Cotentin. On travaille depuis l'été dernier. Cela nous avait permis de nous approprier toutes les dimensions techniques, nous nouvellement élus.

Stéphanie Maubé se réjouit déjà d'un "certain nombre" de visiteurs pour les premières heures"Pour l'instant, les exposants, comme les visiteurs sont des bons élèves d'un point de vue du pass sanitaire." La fréquentions reste timide ce matin, selon notre journaliste sur place. 

"L'ambiance s'est apaisée" avec les forains 

Stéphanie Maubé est également revenue sur les tensions avec les forains, présents avec leurs manèges sur la foire Sainte-Croix. Ces derniers avaient refusé lundi de se plier à la demande de la mairie de ne pas installer leurs caravanes dans l'enceinte de l'événement. Le ton était monté, amenant la municipalisté à porter plainte. "L'ambiance s'est apaisée", pointe ce vendredi l'élue. 

Il y a des choses graves qui se sont passées et qui soulignent un paradoxe, très intéressant. Est-ce-que l'on attend du maire qu'il soit un chérif et qu'il se substitut au service de l'état et de la gendarmerie ? Moi je veux bien que le rôle du maire soit pluriel, mais il faut aussi qu'il y ait une cohérence entre ce qui nous est demandé et les moyens qui nous sont alloués. Une petite mairie ne peut pas se substituer à tous les services défaillants - Stéphanie Maubé - maire de Lessay

860_image00000013


  • L'économie du bassin industrialo-portuaire du Havre est en train de repartir... Mais doit affronter le problème du recrutement d'une main d'oeuvre suffisamment formée et qualifiée pour les emplois proposés...

Une rentrée sous le signe de la croissance pour l'économie du bassin Havrais (francebleu.fr)

Pas de catastrophe, pas de tsunami de fermetures d'entreprises, au contraire, d'après la Chambre de Commerce et d'Industrie Seine Estuaire, la rentrée économique 2021 se fait sous le signe de la croissance.

Sur le territoire de la Chambre de Commerce et d'Industrie Seine Estuaire (CCI) on compte 19 000 entreprises dont la très grande majorité sont des PME-TPE mais aussi les grosses industries de la zone Havraise comme Total, Safran, Renault. Pour cette rentrée 2021, pas de vagues de fermetures d'entreprises, au contraire.

La croissance est au rendez-vous assure la CCI Seine Estuaire. Il faut aussi dire que les aides financières liées à la crise comme les PGE, les prêts garantis par l'Etat ont permis aux entreprises de ne pas sombrer. Il y a même un record historiquement bas du nombre de défaillance d'entreprise, -28% de dossiers cette année pour les tribunaux de commerce du Havre et de Lisieux. En parallèle, la création d'entreprise se porte très bien. La crise n'a pas effrayé les porteurs de projets, pour le territoire Seine Estuaire, plus de 820 dossiers, soit une légère hausse par rapport à 2020. De nombreuses personnes ont donc vu dans cette crise sanitaire une opportunité de reconversion ou de lancement de projet resté trop longtemps dans les cartons. Parmi ces 820 projets locaux, 60% sont des commerces. 

"La priorité n°1 c'est le recrutement" explique Léa Lassarat

Cela dit l'économie locale Havraise doit faire face comme au niveau national à deux contraintes très importantes. Tout d'abord : le recrutement. Il y a de nombreux postes à pourvoir mais les entreprises peinent toujours à trouver les candidats. Puis les hausses et pénuries de matières premières qui après l'industrie touchent désormais tous les secteurs d'activités.

870x489_index

Voir aussi:

Crise sanitaire : les entreprises du territoire havrais ont résisté au « tsunami attendu » | 76actu


  • La Chapelle Darblay: l'ancienne usine papetière a un avenir dans le carton recyclé c'est certain. Tout le monde en est d'accord. Reste à trouver le courage politique pour tordre le bras à un groupe industriel étranger qui refuse de vendre cette usine à un repreneur qui ferait à nouveau du papier même si c'est du carton...

Chapelle Darblay : les syndicats croient toujours à l'avenir de leur papeterie (francebleu.fr)

Citation de l'article:

Du clientélisme politique dans le dossier Chapelle Darblay ?

Dorénavant aussi, le dossier Chapelle Darblay est suivi par Matignon, et plus seulement à Bercy. Le Premier ministre aurait demandé que cesse tout clientélisme politique dans cette affaire, visant sans doute les ministres Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu, tous deux élus de l'Eure. Le cartonnier belge VPK s'est en effet montré pendant plusieurs mois intéressé par Chapelle Darblay, avant en juin de faire volte-face et de racheter la papeterie Double A d'Alizay, située à moins de 20 kilomètres de Grand Couronne mais dans l'Eure.

UPM met tout de même en garde les syndicalistes de Chapelle Darblay. Le groupe finlandais n'exclut pas l'hypothèse de se retrouver sans aucun acheteur industriel, et comme le disent de hauts dirigeants dans un courrier adressé aux représentants des salariés : "chacun devra en tirer les conséquences"


  • On est ravi de l'apprendre et on se couchera moins bête ce soir: "l'Axe Seine est un projet collectif." Dixit Pascal Sanjuan délégué interministériel aux portes ouvertes...

P. Sanjuan : "La Vallée de la Seine est un projet collectif" - Le Journal de l'Axe Seine (lejournaldelaxeseine.fr)

  • Au Teilleul dans la Manche, se maintient la tradition de la lutherie de vielles à roue:

Mil Marie Mougenot, installé à Le Teilleul, est le dernier fabricant de vieille plate normande | La Gazette de la Manche (actu.fr)

  • A Caen, une rue sera temporairement coupée à la circulation automobile pour permettre aux enfants de jouer en sécurité devant une école: doit-on appeler cela l'école de la rue?

À Caen, une rue interdite à la circulation pour que les enfants jouent en sécurité | Liberté Caen (actu.fr)

  • Décès d'un pêcheur au large d'Arromanches:

Calvados. Drame en mer : un pêcheur mort au large d'Arromanches (tendanceouest.com)

  • La navette fluviale entre les rives gauche et droite de la Seine à Rouen sera désormais permanente: reste à éviter que NMR ne nous mène en bateau!

A Rouen, la navette fluviale va devenir un bus entre les deux rives de la Seine, de Pasteur au 106 (francebleu.fr)

  •  A Saint-Aubin-les-Elbeuf, les salariés craignent pour la pérennité du site Sanofi:

Une grève chez Sanofi Chimie : le site de Saint-Aubin-lès-Elbeuf va sortir du groupe pharmaceutique (francebleu.fr)

  • Economie circulaire: A Vire, il ne faut plus parler de déchetterie mais de supermarché inversé...

Un supermarché inversé à Vire Normandie, qu'en pensez-vous ? | La Voix le Bocage (actu.fr)


 

  • Le congrès mondial de Marseille sur la Nature constate un effondrement généralisé de la bio-diversité partout dans le Monde: en Normandie, le patrimoine naturel et végétal du bocage est menacé!

Le bocage normand est en péril constate l'agence normande de la biodiversité (francebleu.fr)

En Normandie on artificialise un terrain de foot toutes les 4 heures. Romain Debray

Les causes de cette perte de biodiversité sont connues ajoute Romain Debray: "Il faut savoir qu'en Normandie, on artificialise un terrain de foot toutes les quatre heures à peu près. Et ce sont également toutes les ruptures que l'on peut avoir à la continuité écologique. Par exemple, sur les cours d'eau, on a un obstacle tous les 3 km en Normandie. Donc c'est autant de barrages, de difficultés, à franchir pour les poissons, par exemple. Mais les impacts sont aussi liés aux espèces exotiques envahissantes qui ont de plus en plus tendance à prendre la main sur les espèces autochtones. C'est également toutes les pollutions, les pollutions diffuses, quelle qu'elles soient: pollution des eaux, des sols, de l'air".

"Le bocage est indissociable de l'image de la Normandie qui est la troisième région française en densité de bocages" -précise le responsable de l'agence normande de la biodiversité- "mais néanmoins ce bocage est également en péril. On a perdu à peu près 1000 km de haies par an entre 1996 et 2009". 

Le bocage est aussi en péril. Romain Debray

Alors quelles solutions ? "Parfois, il suffit de ne rien faire. Qu'on arrête d'avoir une gestion forcément trop intensive, des espaces sur lesquels on peut avoir la main. N'importe quel particulier peut garder un petit morceau de jardin, un petit bout d'espaces verts dans son jardin sur lequel il va intervenir assez peu et laisser la nature spontanément se développer. Il en est de même pour les collectivités, les entreprises" conseille Romain Debray.


 

  • Projet immobilier démesuré à Agon-Coutainville: le préfet découvre qu'il lui faut faire respecter la loi...

Agon-Coutainville : la préfecture pointe des "irrégularités" dans le projet de 38 logements (francebleu.fr)

  • A la différence du conseil départemental de l'Orne qui ne cible que les bobos parisiens, le Nord-Cotentin fait une campagne de pub pour attirer de nouveaux salariés, donc de nouveaux habitants: une campagne plus réussie que celle de l'Orne car moins localiste car on précise que le Cotentin est en Normandie...

Le Cotentin s'affiche partout en France pour attirer des salariés (francebleu.fr)

"Pour la réintroduction des salariés en milieu naturel..."

870x489_campagne_attractivite_aff_8m2_clmwr-2_page-0001